Accueil  >  Enseigner  >  Géographie > Habiter le monde rural - Etude de cas 1 : Plainfield aux EU et Ban Muang Wa en Thaïlande

Rubrique Habiter

Habiter le monde rural - Etude de cas 1 : Plainfield aux EU et Ban Muang Wa en Thaïlande

Le 17 avril 2010 - J-F Boyer webmestre

Séquence : habiter le monde rural (programme 6e)

 

Pour construire cette premi&ègrave ;re étude de cas je suis parti de la vidéo de plainfield proposé dans le site.tv. La curiosité m’a poussé à regarder la localisation sur google earth et de découvrir...des lotissements. Un sacré changement par rapport à 1998 date de la vidéo. Il est possible avec google d’observer les images antérieures. Il suffit de cliquer sur le petit logo qui ressemble à une horloge. 

Les fiches d’accompagnement dans liberscol apportent des éléments de réponses sur la notion habiter ainsi qu’un lien vers un article de Roger brumeau sur un espace rural : Ban en Thaïlande. La réflexion m’a fait construire un tableau avec 4 thèmes : paysage, les groupes sociaux, conflits et coopération entre les groupes sociaux et utilisation du lieu et mobilité. Pour chaque espace un croquis est demandé.

 

 

Etude de cas 1 : les campagnes proches des villes.(périurbanisation - espaces concurrentiels)

 

Problématique : Est-ce que la proximité d’une grande ville influence l’espace rural proche ? (Qui habite dans l’espace rural proche d’une ville, causes, conséquences ?)

 

Trace écrite  :
Cet espace peut être qualifié de rural périurbain : 

- La ville s’étale au détriment des espaces agricoles.

- Les agriculteurs sont désormais beaucoup moins importants. (Mécanisation - location des terres - rendements élevés).

- A la campagne proche de la grande ville réside une population qui se déplace pour travailler en ville. Habiter le monde rural suppose une mobilité.

- Cette population qui réside n’a pas les mêmes préoccupations que les agriculteurs.

 

Capacités : analyser des documents, mise en relation dans l’espace et dans le temps d’informations ; traduction dans un croquis - classer les informations dans un tableau

 

Séance 1 : Plainfield aux EU, 80 km au sud ouest de Chicago, dans les grandes plaines.

 

 

Documents :

Fichier Kmz ou Fiche avec deux images satellites à 10 ans d’écart.(google street view, google earth, vidéo plainfield).

"Plainfield est un village prospère et animée du pays, situé à 35 miles au sud-ouest de Chicago, avec une population de 37.334 habitants. Facilement accessible, le village se trouve à proximité des autoroutes et plusieurs routes nationales qui en font un excellent endroit pour vivre, propriétaire d’une entreprise, ou simplement passer la journée de shopping et manger dans notre centre-ville historique.

Comme l’une des plus rapides croissances des collectivités dans l’État de l’Illinois, Plainfield continue à miser sur son histoire déjà riche, et le gouvernement du village est bien placé pour répondre à la croissance et se félicite du nouveau développement commercial et industriel pour aider parallèlement le succès de son expansion résidentielle."

Source : information tirées de la page d’accueil du site officiel de Plainfield (http://www.plainfield-il.org/ )

 

Les images à proximité du repère permettent de voir le Downtown.

 

Plainfield population :

1990 : 4557 hab

2000 :13 038 hab

2003 : 20 673 hab

2005 : 30 314 hab

2007 : 37 334 hab

2030 : 120 000 hab

66% de la population actuellement est dans la catégorie col blanc, 11% dans les services et 22% dans les cols bleus dont 2% dans l’agriculture, forêt et pêche.

Plainfield compte 64 agriculteurs.

Source : census USA.(http://factfinder.census.gov/home/saff/main.html?_lang=en)

 

"Une explosion de la population a commencé à prendre forme au début du 21e siècle causé par la vente de nombreuses exploitations agricoles. Ce fait permet (…) d’accueillir de nouveaux domiciles. Avant l’explosion démographique, Plainfield était principalement un village agricole".

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Plainfield,_Illinois

 

 

Démarche :

 

(2 choix possibles en fonction du temps : en salle informatique par groupe de deux ou en classe. Nous avons choisi l’option d’un travail en classe.

 

Etape 1) Repère 1 : Google street view : à proximité des silos. Description.(le paysage)

Etape 2) Analyse du territoire proposé dans la vidéo datée de 1998. Eléments du paysage et activités. Repérer l’élément non agricole dans ce paysage et noter les explications de sa présence. Comment ces changements sont-ils ressentis par les agriculteurs ? Regarder le repère 2 (extrait Google streetview)

 

Etape 3) Dans Google Earth cliquer sur le polygone vert Croquis du territoire. Choisir la photo en 1994. Comparaison avec aujourd’hui. Construire les deux croquis.

 

Etape 4) Repère 3 : Documents : explications

 

 

Consignes : Remplir le tableau en répondant à ces questions ( classer vos informations).

1. Décrire le paysage et construire un croquis (Etape 1 et Etape 2)

2. Quelle est l’évolution du paysage ? (Etape 2 et étape 3)

3. Quelles sont les explications apportées par la vidéo et les textes (Etape 4)

 

 

Séance 2 : Mise en relation : le cas de Ban Muang Wa en Thaïlande.

 

En salle informatique.

 

Dans Google Earth, cliquer sur le repère Ban Muang Wa et lire le document écrit (dans le repère). Noter les éléments du paysage. Qui habite ? Quelles sont les activités de la population ? Quels sont les changements intervenus depuis les années 60 ? Construire le croquis (limite le cadre rouge).

(Noter vos réponses dans la deuxième colonne du tableau Ban Muang Wa)

 

Documents : fichier Kmz et document : Bruneau M., CNRS-Université de Bordeaux, la « transition agraire » en Thaïlande (1966-2006). Du périurbain aux espaces périphériques, quatre villages du Nord, novembre 2008,http://www.ceri-sciences-po.org http://www.ceri-sciencespo.com/themes/ue/conferences/28112008/art_mb.pdf

 

Séance 3 : Le monde rural : les villes se rapprochent !

Documents

 

"Les campagnes françaises connaissent depuis plusieurs décennies une mutation profonde. Après avoir connu un exode rural important jusqu’au milieu des années soixante-dix, elles bénéficient désormais d’un nouvel attrait au sein des populations urbaines. Grâce à ces évolutions de la société, une France rurale à trois visages apparaît :

· les " campagnes proches des villes " (le périurbain) qui sont marquées par une occupation résidentielle importante. L’agriculture peut y tenir une place encore conséquente mais subit une forte pression foncière.

· les " nouvelles campagnes " qui développent à la fois des fonctions résidentielles, touristiques et " de nature " (lieux de ressources en eau, de maintien de la biodiversité…). Elles présentent le plus fort solde migratoire du territoire rural et bénéficient d’une dynamique de l’emploi très positive.

· les " campagnes fragiles " constituées de territoires vieillis et peu densément peuplés. Ces territoires sont caractérisés par un espace rural à dominante agricole ou bien à dominante ouvrière dont le tissu industriel connaît un déclin marqué. Ils cumulent les handicaps d’un niveau de revenus modestes et d’un déclin démographique"

 Source : Datar, 2010 (http://www.datar.gouv.fr/fr_1/amenagement_du_territoire_655/developpement_rural_217/).

 

"Plus de la moitié de la population mondiale vit désormais à moins d’une heure d’une ville de 50 000 habitants ou plus. Logiquement, ce taux grimpe à 85% dans le monde développé, fortement urbanisé, et tombe à 35% dans les pays en développement. C’est ce que révèle une carte inédite réalisée par la Commission européenne et publiée par la Banque Mondiale dans son World Development Report 2009. Pour donner forme à cette nouvelle définition de l’urbanisation, fondée sur le temps de trajet, une sélection de 8 500 villes de plus de 50 000 habitants et un relevé titanesque des réseaux routiers et ferrés, des rivières et du relief ont été passés dans une complexe moulinette informatique.

"Cette carte donne un aperçu sidérant de déclin des distances, qui permet aux lieux et aux gens de prospérer", a commenté Idermit Gill, directeur du World Development Report, qui souligne que l’accès aux services et aux marchés est la première condition pour la satisfaction des besoins économiques. Le prix a payer pour être de plus en plus connecté c’est la disparition de la nature sauvage. 95% de la population mondiale sont concentrés sur 10% des terres de la planète. Mais 10% seulement des terres sont encore situés à plus de 48 heures d’une grande ville."

Gr.A, journal le Monde, 15 janvier 2009.

 

Carte : distance à la ville : les villes se rapprochent.

Sito web :
geoclip : http://www.geoclip.fr/danseuse/carto.php?lang=fr (site pour la construction de carte avec différents thèmes réalisable par les élèves par exemple)
 
Datar : http://www.datar.gouv.fr/fr_1/amenagement_du_territoire_655/developpement_rural_217/ (informations sur les espaces ruraux par exemple)
 
Site monde rural Afrique de l’ouest : http://www.oecd.org/dataoecd/28/46/38903625.pdf (un pdf de l’OECD sur le monde rural dans l’ouest de l’Afrique et les mouvements de population)
 
Site de la banque mondiale : http://www.banquemondiale.org/ (voir l’onglet publication et le rapport 2009 d’où la carte distance à la ville est extraite).
 
 
avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Restez informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon