search

Accueil > Enseigner > Géographie > Territoire : aménagement et prospective > Aménagement du territoire : la gare de Dijon

Aménagement du territoire : la gare de Dijon

mardi 1er juin 2010, par J-F Boyer webmestre

Suite à une conférence sur les transports en France et en Bourgogne, cet article se propose d’utiliser une affiche sur la gare de Dijon pour traiter de la question de l’aménagement du territoire. L’idée est de faire réfléchir les élèves à quelques logiques d’aménagement liées aux mobilités d’où le changement d’échelle proposée.

Problématique : Que signifie aménager le territoire ?

Cette activité est proposée au niveau des 4e. Elle peut être remaniée pour le niveau première. Il s’agit d’une première séance. La seconde est consacrée à présenter les différents déséquilibres dans le territoire national et les propositions réalisées ces quarante dernières années. La dernière séance insiste sur les pôles de compétitivité pour montrer les objectifs plus récents liés au développement durable et à la mondialisation.

Séance 1 : La gare de Dijon

Document powerpoint : affiche de la gare et cartes.

Démarche : 1 h en classe avec le vidéoprojecteur, description et réflexion des éléments du paysage et des aménagements proposés. L’idée est de faire réfléchir les élèves sur les acteurs, les moyens, propositions pour un aménagement.

Lors de la deuxième partie de l’heure, on montre les mobilités et les échanges avec des cartes. On utilise aussi les échelles locales, régionales et nationales (Europe LGV).

Eléments proposés par les élèves pour l’affiche :

Le bus est un véhicule qui permet de se déplacer en ville dans les différents quartiers : des arrêts sont mis en place (aménagés) qui polarisent le circuit. L’arrêt est un pôle qui est discuté par les aménageurs (villes, citoyens, entreprises…) pour toucher la population et les entreprises.
Le bus permet des déplacements pour relier les quartiers de la ville (éviter les inégalités et les ghettos).
Le car ou autocar a pour finalité de conduire les gens d’une ville à une autre ville (voire des villages) par exemple pour les transports scolaires.
L’aménagement que montre cette affiche s’explique par le développement urbain (logique d’anticipation)
Le restaurant indique que la gare n’a pas seulement une fonction de transports mais c’est aussi un espace de consommation, de loisir (attente).
Les autres moyens de circulation (Velib/Vélody, location de voiture, bus, tramway…) témoignent aussi des questions de développement durable.

Le territoire est l’appropriation des hommes (acteurs) d’un espace. L’aménagement répond à cette appropriation.

Les vingt dernières minutes proposent trois cartes pour montrer les mobilités à différentes échelles qui touchent l’aménagement de la gare de Dijon.

 

Quelques remarques :

L’affiche a bien fonctionné pour les deux classes (l’une avec une majorité d’élèves en difficulté). La partie sur les mobilités et les échanges a été vue plus rapidement avec l’idée de dezoomer sans apporter trop d’informations vue la complexité des cartes. (la dernière du powerpoint n’a pas été utilisée). Cette première séance a permis aux élèves de comprendre les notions d’aménagement et de territoire. Un petit morceau de territoire s’inscrit dans un territoire plus vaste...