search

Accueil > Enseigner > Géographie > Développement durable, ressources et énergies > Les bretons auront-ils de l’électricité pour Noël ?

Les bretons auront-ils de l’électricité pour Noël ?

Les enjeux énergétiques à travers l’exemple de la péninsule électrique bretonne.

vendredi 14 janvier 2011, par Mathieu Chartier

Le 15 décembre 2010, le froid règne sur la France et dans notre région du Nord de la Côte d’Or nous subissons de fortes chutes de neige. Une nouvelle fois, les pouvoirs publics dans les médias appellent à la sobriété énergétique surtout pour la consommation électrique en début de soirée. A cette occasion, j’apprends l’existence sur le site internet de RTE (Réseau de Transport d’Electricité ; http://www.rte-france.com/fr/), de pages qui permettent le suivi, quasiment en temps réel, de la production et de la consommation électrique de la France. Dans la soirée, je consulte ces pages et j’en profite pour faire quelques captures d’écrans. A 19h, la France a de nouveau battu un record de consommation avec un pic de 96 350 mégawatts. Me vient alors l’idée de construire un travail sur ces fameuses « péninsules énergétiques » que constituent la Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur pour mes secondes.

Cette démarche a été réalisée et testée dans le cadre de l’accompagnement personnalisé. Deux heures ont été utilisées avec deux groupes d’une quinzaine d’élèves. La première heure en salle informatique, ils travaillent à partir du diaporama pendant 25 minutes, puis nous répondons aux questions et réfléchissons à la légende du croquis. Ils devaient le finir pour la semaine suivante. Lors de la deuxième séance, j’utilise le fichier kmz (Google-earth) pour expliciter les techniques et les emboîtements d’échelle (quelques rapides croquis). Nous terminons en esquissant des pistes de réponse à cette problématique.

Niveaux concernés :

 Lycée, nouveau programme de seconde, sur la question énergétique ou sur les littoraux. Possibilité d’intégrer tout ou partie de ce travail en première.

Collège :

- troisième : <span style=""> II- AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS,  Thème 1 : LES ESPACES PRODUCTIFS, Un espace de production à dominante industrielle ou énergétique. Des éléments peuvent constituer une partie d’une étude de cas.

 

- Cinquième : III- DES HOMMES ET DES RESSOURCES, Thème 5 - LA QUESTION DE L’ÉNERGIE.

- Eventuellement en sixième : V - HABITER LES LITTORAUX.

Insertion dans le programme de seconde :

- On peut établir un lien direct entre la consommation énergétique d’un territoire et son niveau de développement économique. Dans l’histoire, la maîtrise de procédés techniques et énergétiques

(Vapeur, moteur à explosion et hydrocarbures) a permis aux grandes puissances de franchir les étapes de développement industriel. Dans le cas présent, les techniques à expliquer sont relativement simples. En particulier si on dispose d’un TBI/TNI.

 

- Un territoire ciblé, la Bretagne. Des besoins énergétiques de plus en plus importants compte tenu des dynamiques économiques et démographiques. Des ressources électriques insuffisantes d’où la nécessité d’importer massivement 92% de la consommation de la Région. On doit souligner au passage que l’électricité n’est qu’un vecteur et qu’il faut de multiples moyens pour la produire. Les longs trajets sur les lignes à haute tension entrainent de fortes déperditions sous forme de chaleur.

- On peut introduire une dimension géostratégique par les moyens de production électriques de pointe qui fonctionnent au fioul et au gaz (cf : Brest-Dirinon). Il s’agit surtout de mettre en avant les emboitements d’échelles des réseaux électriques et leur interdépendance du Finistère à l’Europe.

- Le développement durable est évoqué à travers les mesures d’économie d’énergie, l’installation de nouveaux parcs éoliens et l’usine marémotrice de la Rance. Ces exemples permettent d’avancer sur l’influence des comportements individuels. Les éoliennes permettent d’alimenter également une perspective critique de par leur production limitée et intermittente ainsi que leur impact paysager. Le barrage marémoteur de la Rance est particulièrement intéressant puisque sa date de mise en production est de 1967 et que dès les années 20’ des ingénieurs avaient pensé exploiter cet estuaire aujourd’hui modèle énergétique durable reconnu dans le monde entier.

Supports proposés : Trois fichiers de travail pdf, deux professeurs avec des explications détaillées sur la conduite de l’étude de cas et de nombreuses copies de TBI. Un fichier pdf élève, base de travail également au format pptPlex, extension de PowerPoint que j’ai expliqué dans un article récent. Un article du Monde de décembre est également joint qui fait le point sur ce sujet. Et le fichier kmz Google-earth qu’il vous suffit d’ouvrir si vous avez installé ce logiciel sur votre ordinateur.

Vous verrez que vous n’allumerez plus la lumière comme avant, bonne lecture !