Accueil  >  Enseigner  >  Géographie > Proposition pour une étude de cas sur Londres sur le Thème : Aménager la ville

Rubrique Villes et dynamiques urbaines

Proposition pour une étude de cas sur Londres sur le Thème : Aménager la ville

Le 21 janvier 2011 - W.Lambret

Place dans la programmation : le chapitre 5 « Aménager la ville » est traité à la suite du chapitre sur les enjeux du développement en géographie et du chapitre sur les sociétés urbaines au Moyen Age. La ville peut d’ailleurs constituer l’un des fils conducteurs du programme de Seconde tant en histoire qu’en géographie.

Durée de l’étude de cas : 5 heures


Cette étude de cas peut permettre :

- d’ enseigner les notions liées à la ville : croissance urbaine, étalement urbain, métropolisation, ségrégation socio-spatiale…

 

- de répondre aux trois problématiques du chapitre (croissance urbaine, transports et mobilités, aménagement de villes « durables »)

- de contextualiser certains phénomènes à l’échelle mondiale (mégapoles, ségrégation socio-spatiale, coût de la vie dans les grandes métropoles…)

- de travailler sur des méthodes et des capacités, en particulier : identifier et localiser un lieu dans un espace géographique, changer d’échelle (du local avec l’étude du quartier de Stratford choisi pour les JO au mondial avec la « ville globale »), exploiter et confronter des informations issus de plusieurs documents, passer des documents à une production cartographique, utiliser les TIC (pour rédiger un article de presse), développer l’expression personnelle et le sens critique.

 

Cette étude met en œuvre plusieurs situations d’apprentissage :

- Cours dialogué notamment pour situer et localiser la métropole londonienne à l’échelle européenne et nationale et pour analyser les documents de mise en perspective.

- Travail en autonomie des élèves notamment pour analyser certains documents

- Cours magistral et récit du professeur notamment pour les reprises collectives des travaux en autonomie et pour les mises en perspective.

- Production écrite ou orale des élèves (réponse aux questions, réalisation d’une production graphique, réalisation d’un article de presse sur le péage urbain de Londres…)

La séquence s’appuie sur les travaux d’un géographe français, Manuel Appert, dont les nombreux travaux sont publiés sur le site Géoconfluences. Notons que l’intégralité des travaux de M. Appert (il a travaillé, entre autres sur les systèmes de transports européens, sur des agglomérations françaises, en particulier Nîmes et Montpellier et surtout sur le concept de ville compacte et de densification des centres) sont consultables sur le site de la Faculté de Géographie, Histoire, Histoire de l’Art, Tourisme de Lyon 2 (http://ghhat.univ-lyon2.fr/spip.php?article379).

L’étude repose également sur quelques ouvrages en particulier l’Atlas géopolitique du Royaume-Uni, Les défis d’une vieille puissance de M. Bailoni et D. Papin très riche en cartes et illustrations. On trouve également quelques informations et documents utiles dans le n°137 de la revue de géographie et géopolitique Hérodote (deuxième semestre 2010) : Géopolitique des Iles Britanniques, en particulier sur l’aménagement du nouveau quartier de l’Eurostar et sur les conflits d’aménagement aux marges Nord-Est de la City de Londres.

 

 

 

L’étude de cas se fait en trois temps :

-L’idée est d’abord de problématiser la séquence avec les élèves à partir d’une carte qui permettra d’identifier les défis urbains auxquels sont confrontés les autorités et les habitants de la ville.

-Dans un second temps, un travail en autonomie des élèves permettra de mettre en évidence les difficultés liées à l’organisation complexe des transports et à la multiplication des mobilités (une production graphique réalisée par les élèves leur permettra de visualiser ces difficultés) puis d’analyser les différentes politiques urbaines menées, notamment pour lutter contre l’usage excessif de l’automobile. Il s’agira aussi de placer la réflexion sur un mode « citoyen » : ainsi, les élèves rédigeront un article de presse sur le péage urbain de Londres.

-Enfin, un troisième temps envisagera, dans une perspective de durabilité et de qualité de vie pour les habitants, l’étude des aménagements liés à l’organisation des Jeux Olympiques de 2012.

 

 

octobre 2014 :

Rien pour ce mois

septembre 2014 | novembre 2014

Restez informé

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon