Accueil  >  Enseigner > Regards sur l’autre et sur l’ailleurs : Les sociétés et l’Arctique

Rubrique Enseignements pluridisciplinaires, Accompagnement personnalisé

Regards sur l’autre et sur l’ailleurs : Les sociétés et l’Arctique

Le 3 mars 2011 - Cécile De Joie

Organisation pratique

A la rentrée 2010, de nouveaux enseignements d’exploration ont été proposés aux élèves entrant en classe de seconde.

Au lycée des Chaumes, à Avallon, à la rentrée 2010, 32 élèves sur les 140 entrant en seconde, ont choisi l’enseignement d’exploration « Littérature et société ». Ma collègue de Lettres et moi avons choisi de ne pas scinder le groupe en deux, en intervenant alternativement, mais au contraire de conserver ce groupe plus nombreux en intervenant conjointement. L’administration du lycée a permis ce fonctionnement. Dans l’emploi du temps des élèves, cet enseignement d’exploration a été organisé en bloc de deux heures par semaine : en annualisant les heures, cela nous a permis d’avoir des heures de concertation en début d’année et aussi entre les deux semestres.

Le thème choisi et la mise en oeuvre

Nous avions choisi en juin de travailler sur le premier semestre le thème « Regards sur l’autre et sur l’ailleurs » et plus précisément de travailler sur le domaine arctique. Il nous semblait très difficile de lancer les élèves dès le début d’année dans un travail autonome, alors qu’ils ne se connaissaient pas et qu’a priori ils n’auraient que peu de connaissances sur le thème. Nous avons donc décidé de commencer l’année par six séances thématiques, alternant Lettres/Histoire/Géographie. Chaque séance s’accompagne d’un diaporama mis en ligne sur internet pour prolonger le cours [http://profcdj.pagesperso-orange.fr/Seconde/Littetsoc.htm]. Pour la collègue de Lettres, l’utilisation d’un diaporama vidéoprojeté était une première. Chaque séance thématique s’efforce d’aborder une compétence disciplinaire et des notions bien identifiées pour que les élèves comprennent bien les différences de champs abordés par les disciplines concernées : lecture de carte avec projection polaire et repérage dans l’espace dans la première séance de géo par exemple, ou la notion de mythe en littérature pour la première séance de Lettres. Chaque séance se termine par la présentation de sujets en rapport avec le thème que les élèves devront traiter en autonomie (façon TPE) dans la deuxième partie du semestre.

En géographie, les thèmes suivant ont été abordés en cours : L’Arctique, un milieu en mutation (Caractéristiques climatiques + conséquences possibles du climatique sur ce milieu) – L’Arctique, un désert glacé ? (Population et peuplement) - L’Arctique : un milieu convoité (L’enjeu de l’exploitation des ressources et en particulier du pétrole). En littérature : Le mythe du nord de l’Antiquité à nos jours – Les premiers explorateurs et leurs récits et la littérature dérivée (Jules Verne) – Les expéditions polaires de la deuxième moitié du XXe siècle à travers, de Malaurie à JL Etienne. Nous avions envisagé de travailler aussi sur les littératures nordiques mais faute de temps, cela n’a pas été fait.

Les productions des élèves

Nous avons proposé aux élèves une quinzaine de sujets à traiter en binôme. Nous avons tenté de donner un maximum de choix, par les thèmes abordés, mais aussi dans les productions attendues qui étaient imposées : écrire un article de presse, écrire un portrait, réaliser des pages de bande dessinée, écrire une correspondance entre deux personnages, écrire des pages de journal intime, réaliser un diaporama, réaliser un parcours commenté dans Google earth. Chaque production impliquait le recours aux TICE : du simple traitement de texte à la manipulation de logiciel de globe virtuel avec Google Earth. Les élèves devaient également rendre compte de leurs travaux de recherche en élaborant une bibliographie, avec l’aide des documentalistes impliqués dans le projet. Les élèves ont disposé de six séances de travail de deux heures pour réaliser les recherches et la production. Pour que cela fonctionne, la fiche de sujet était assez directive. Pour travailler, les élèves ont eu à disposition le CDI et sa salle multimédia ainsi qu’une salle informatique pour la moitié des séances. [Les fiches de sujet, au format pdf sont disponibles en téléchargement sur ce site : ] Les recherches ont été effectuées sur internet, mais certains groupes ont su utiliser aussi les ouvrages du CDI ou livres apportés par ma collègue et moi.

Au final, voici la liste des sujets traités et les productions obtenues :

Thulé 1951 : les Américains à la conquête du pôle

Deux extraits de journaux intimes mis en parallèle, un Inuk / un GI.

Le début de Frankenstein de Mary Shelley

Deux groupes ont choisi ce sujet et ont produit deux BD très différentes, l’une avec Photoshop, l’autre entièrement à la main, et avec des scenarii très différents.

La ténacité de Lady Franklin

Les élèves ont suggéré de traiter le sujet sous forme d’extraits de journal intime de Lady Franklin couvrant l’ensemble de sa vie.

1953, une journée au goulag de Vorkouta

Deux groupes ont choisi ce sujet, un groupe a écrit un extrait de mémoires, et un autre un extrait de journal intime.

Sheila Watt-Cloutier, une Inuuk engagée.

Deux groupes ont traité ce sujet sous la même forme : un article de presse façon « Portrait » du journal Libération.

Vivre au Spitzberg

Trois groupes ont traité ce sujet :

- un diaporama de présentation des conditions de vie au Svalbard

- un diaporama à la façon de deux étudiantes faisant une présentation à leurs amis restés en France.

- un blog façon récit de séjour : http://vivre-au-spitzberg.skyrock.com

L’expédition de la goélette Tara

Reconstitution de l’expédition à partir des journaux de l’expédition dans Google Earth

Aout 2007, les Russes ont planté leur drapeau au Pôle Nord

Article de presse façon rubrique « International » du quotidien local.

Les productions devraient être mises en ligne également sur le site profcdj.

Evaluation :

Au terme des six séances, les élèves ont disposé d’une séance de préparation à l’oral. Ils ont été évalués à l’oral, ce qui a nécessité encore trois séances. L’évaluation orale s’est faite par un jury, composé des professeurs encadrant, accompagnés d’un candide (documentaliste, proviseur-adjoint) et d’élèves (deux binômes tournant pour chaque groupe passant à l’oral). Nous avons utilisé une fiche d’évaluation pour prendre en compte l’implication des élèves, la qualité de la recherche, la qualité de la production et l’oral, adaptée de la fiche d’évaluation des TPE.

Bilan de cette première expérience

Beaucoup de travail de préparation pour les enseignants et une concertation qui prend du temps. L’organisation pour le 1er thème de l’année, alternant cours puis travail autonome des élèves, nous a donné satisfaction, ainsi qu’aux élèves. L’évaluation, bien que gourmande en temps, a été aussi satisfaisante, avec une bonne qualité d’écoute et de la curiosité pour les travaux réalisés par les camarades, mais pas de questions posées par les élèves, qui n’osent pas, peut-être par peur de pénaliser leurs camarades.

Les élèves ont adhéré au projet mais ils sont en majorité par choix en Littérature et Société, ce qui n’est pas toujours le cas.

Les productions restent modestes, vu le temps imparti pour les réaliser mais certaines sont de grande qualité. Une élève, par ailleurs en refus scolaire, a produit un travail remarquable, permettant de la valoriser, mais la plupart des productions réussies sont le fait d’élèves déjà en réussite dans les disciplines générales.

Les élèves ont pu développer des compétences TICE, qui pourraient donner lieu à la validation d’items du B2i niveau lycée, que ce soit dans la phase de recherche ou dans les productions.

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Restez informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon