search

Accueil > Enseigner > Géographie > Habiter > Construire un croquis avec l’aide de Google Earth, l’exemple de (...)

Construire un croquis avec l’aide de Google Earth, l’exemple de Bogota.

dimanche 26 août 2012, par J-F Boyer webmestre

La séquence "habiter la ville" au programme de 6e invite à travailler sur le paysage et à construire un croquis. Le globe virtuel Google Earth avec ses quelques outils permet de comprendre l’organisation du territoire urbain d’une ville. J’ai pris l’exemple du centre de Bogota. 

 

 

 

1-Vue du paysage à étudier pour les élèves.

Dans un premier temps, il est intéressant de zoomer sur la zone d’étude. On peut se balader : zoomer et dezoomer avec l’outil navigation.(dans l’onglet affichage/afficher l’outil de navigation/automatique).

 

2-Outil navigation

Certains seront attirés par les arènes, d’autres par le bidonville. Il s’agit d’une recherche découverte ou le hasard mêlé de curiosité prédomine. 

3-Les arènes.

 

4-Le petit bidonville

Ainsi ils voient un petit bidonville à proximité de l’autoroute. Les élèves remarque aussi un espace non bâti qu’ils nomment forêt le plus souvent (voir champs pour certains !). Certains aperçoivent une autoroute qui traverse le paysage et finalement un bâti urbain avec des bâtiments, des maisons ou des immeubles selon leurs propres termes.

Après cette première approche, on peut utiliser les outils de Google virtuel pour peaufiner l’observation et apporter quelques explications à l’organisation du paysage.

Il est ainsi intéressant de proposer de partir du bidonville puis de demander aux élèves d’utiliser l’outil de navigation pour abaisser vers l’horizontale tout en conservant dans la vue l’emplacement du bidonville. On s’aperçoit alors que ce dernier est à flanc de la montagne. De plus, en cochant dans l’onglet (colonne de gauche), les routes, on voit que ce bidonville est installé entre l’autoroute et le flanc de la montagne. 

 

5-Vue de l’onglet données géographiques

6-Vue du bidonville à flanc de montagne

Cette route traverse notre paysage. En cochant à nouveau dans l’onglet donné de la colonne de gauche sur bâtiments 3D, les élèves vont pouvoir distinguer des différences verticales dans les constructions. On voit au nord ouest de notre paysage un quartier des affaires avec ses tours. Certes, il ne s’agit pas de la forêt de Manhattan !

 

Les élèves reprennent une vue verticale avec une compréhension plus affinée de ce paysage. 

7-Vue prise à la verticale.

Un dernier élément peut contribuer à la compréhension du paysage : les élèves peuvent cocher à nouveau dans donnés "photo" et ensuite aller observer quelques photos par exemple d’un point de vue surélevé en particulier la route au-dessus du bidonville.

8-Vue centre-ville avec le quartier des affaires et le bidonville au premier plan.

L’élève peut ensuite construire son croquis en indiquant la légende donc le choix de ses figurés, le titre, l’orientation nord (avec l’aide de l’outil afficher la navigation). Pour l’échelle, il lui faut prendre l’outil "afficher la règle" et mesurer la longeur de la rue (calle 23A) qui traverse le petit bidonville : 124 mètres. 

9-Vue bidonville et la longueur de la rue.

Cette activité s’insère dans un travail évoqué dans l’article suivant :

http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article474&lang=fr

Suite de l’article : construire un croquis avec google maps

Enfin, merci à monsieur Courtot et à ses mails qui m’ont incité à mieux utiliser le globe virtuel (voir son article : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article587 ).