search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Le régime soviétique dans les années 30, le goulag de Vorkouta

Le régime soviétique dans les années 30, le goulag de Vorkouta

lundi 10 décembre 2012, par J-F Boyer webmestre

En regardant mon fils et ses copains jouer à un jeu vidéo, j’ai découvert que celui-ci proposait des actions dans des lieux divers et bien réels sur la planète dont Vorkouta.

Le nom fit tilt dans mon esprit puisque j’avais lu il y a quelques temps déjà, l’ouvrage d’Anne Applebaum, Goulag, une histoire. Dans son livre elle faisait référence (page 115 et suivantes) à la République des Komis et des goulags (dont Vorkouta) qui avaient été installés dans les années 30. Comme le nouveau programme de 3e et le nouveau DNB nous font réfléchir davantage sur la nature, le sens, l’intérêt du document, contextualiser et non plus seulement prélever des informations, j’ai trouvé qu’interroger une image de ce jeu, retrouver l’histoire de ce lieu pouvaient redonner du sens et une certaine matérialité au goulag, sans que ce dernier reste un simple mot et une traduction, un camps de concentration et de travail. C’était aussi un bon moyen de redonner du sens à nos élèves par rapport à ce lot quotidien de jeux vidéos où la violence devient routinière...Le travail reste simple et modeste puisque le temps imparti est court.

De même dans cette optique, j’ai repris une affiche que l’on retrouve souvent dans les manuels, celle de 1934, reliant Lénine et Staline me permettant de la confronter à d’autres documents variés et ainsi montrer à la fois la politique de Lénine, celle de Staline et l’usage de la propagande. L’idée était aussi de montrer l’importance de posséder un sens critique pour être un citoyen responsable.

En conclusion, j’espère montrer un régime soviétique totalitaire dès 1917, avec l’unicité d’un parti et d’un petit groupe d’hommes dominés par la figure de Lénine puis celle de Staline, encadrant la société et l’économie (planification et collectivisation) pour imposer son idéologie communiste en niant les droits de l’homme et en usant de la violence à différents degrés (les procès, la dékoulakisation, le génocide-famine d’Ukraine, les goulags,...). 

Je précise que ce cours est construit à partir du matériel scientifique proposé par le livre de B.Bruneteau, L’âge totalitaire, le Cavalier Bleu 2011 (voir bibliographie) et une lecture de l’ouvrage d’Enzo Traverso, L’histoire comme champ de bataille, interpréter les violences du XXe siècle, la découverte, 2012.

Problématique 

Quelles sont les caractéristiques du régime Soviétique dans les années 30 ? En quoi est-il totalitaire ? 

Démarche

3 séances, une première sur Lénine-Staline et l’encadrement économique de la société (1h30), une seconde sur Staline et l’encadrement de la population (préparée à la maison) et enfin l’exemple d’un goulag, Vorkouta (1h).

Tice : rien de particulier si ce n’est le vidéo projecteur. Vorkouta peut être réalisé en salle informatique par une recherche internet. Ce n’est pas mon choix à cause du temps imparti et parce que la séance 1 dure 1h30.

Socle commun.compétences

Niveau : 3e

Programme : les régimes totalitaires dans les années 30.

Compétences  SOCLE COMMUN

 

C5.1/C5.2/C5.3/C5.4/

Capacité :

Raconter et expliquer la mise en place du pouvoir soviétique par Lénine ET la stalinisation de l’URSS. Caractériser le régime totalitaire étudié.

Connaître et utiliser les repères suivants : Staline au pouvoir 1924-1953 ; la « grande Terreur » Stalinienne.

Je suis capable de

l mobiliser des connaissances pour éclairer un document

ldistinguer le fait du point de vue, comprendre l’intention de l’auteur ou de l’émetteur.

Pré requis :

COMMUNISME (rappel de la 4e)

Bibliographie : 

B.Bruneteau, L’âge totalitaire, le Cavalier Bleu 2011.

B.Bruneteau en particulier dans les pages 65 et suivantes insiste sur la parenté entre les Lénine et Staline pour la mise en place d’un régime totalitaire. Les pages 149 et suivantes insistent sur le projet du bolchevisme, l’établissement d’un homme nouveau, donc l’élimination des opposants, l’affrontement de volonté et finalement l’usage de la violence (voir les propos de L.Ferry dernière page de ce document).

Anne Applebaum, Goulag, une histoire, Grasset, 2005

Une somme ! L’auteur montre l’aspect complexe industriel à propos du goulag (entre autre...).

Enzo Traverso, L’histoire comme champ de bataille, interpréter les violences du XXe siècle, la découverte, 2012. ( en particulier les chapitres 2,4 et 5).