search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Le génocide juif dans les récits, témoignages et films à la sortie de la (...)

Le génocide juif dans les récits, témoignages et films à la sortie de la Seconde Guerre mondiale

mercredi 27 mars 2013, par J-F Boyer webmestre

L’ouvrage de F.Azouvi, "le mythe du grand silence", m’a donné l’idée de proposer comme entrée sur le génocide des juifs une étude sur des documents de la fin des années 40. L’idée est de montrer les connaissances de cette époque, de détruire le mythe d’une France qui aurait découvert l’extermination des juifs dans les années 70-80 et d’insister sur la spécificité de ce crime.

François Azouvi directeur honoraire de recherche au CNRS et directeur honoraire d’étude de l’EHESS "livre [et je cite la page de garde] la première étude systématique de tout ce qui a été écrit, publié ou produit en France sur la Shoah depuis 1945".
L’auteur évoque une multitude d’articles, de romans et de films publiés dés 1944-1945, puis tout au long des années 50, loin du silence sur la tragédie juive qu’auraient connu ces années.

J’ai choisi de partir d’une vidéo des actualités Française de 1945 [que l’on peut voir dans le site jalon] livrant des informations sur différents camps de concentration, puis d’examiner deux textes, l’un extrait du journal "l’aube" du 29 août 1944, l’autre extrait des protocoles d’Auschwitz, témoignage de deux rescapés du camps qui ont pu s’enfuir. L’usage de ces documents établit aussi, que les autorités, les alliés et les intellectuels de l’époque connaissaient la spécificité et la monstruosité du crime (voir page 20 et 21, le mythe du grand silence).

Enfin, le film "la dernière étape" sorti en 1947 dans les salles françaises et vue par plusieurs centaines de milliers de personnes "selon l’historienne Annette Wieviorka et cité par F.Azouvi (page 126 et suite) souligne les étapes de l’arrivée à Auschwitz et l’extermination immédiate d’une grande majorité des juifs dont on voit nettement les étoiles sur leurs vêtements, ne laissant aucun doute sur la spécificité de ce crime : la destruction du peuple juif.

Par contre, Auschwitz, camps de concentration et l’usage pour désigner ce lieu du terme de camp d’extermination laissent des confusions possibles que l’emploi de l’expression centre de mise à mort doit faire cesser. (voir à ce sujet l’article : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article705).

Ce film est réalisé par Wanda Jakubowska et se déroule à Auschwitz-Birkenau "où la réalisatrice avait été elle-même déportée en 1943. On assiste à l’arrivée des convois, aux "sélection" ; la destination de ceux qui sont sélectionnés est figurée de diverses façons, toutes éloquentes. Quant à l’identité juive des déportés, aucun doute n’est permis : elle est clairement marquée à de nombreuses reprises" écrit François Azouvi page 126.

Problématique : Quelles sont les connaissances sur le génocide juif dans l’après guerre ?

Démarche :
voir fiche ci-dessous ; Le travail est accompli en salle informatique (avec des casques) mais il peut aussi être réalisé en salle de classe avec un vidéo projecteur. Les élèves voient un extrait d’une vidéo des actualités françaises d’octobre 1945 (expliquée dans le site de Jalons). Ils regardent aussi un extrait du film "la dernière étape". Je renvoie à la bibliographie ci-dessous pour des informations sur ce film.
Après cette séance, les élèves ont écouté et interrogé une rescapée du camp d’Auschwitz et vu un diaporama qui explique le camp de concentration, le centre de mise à mort et Auschwitz (voir l’adresse : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article705).

Capacités- socle commun  :
5.2 et 5.3/
Lire et pratiquer différents langages (je suis capable de prélever et interpréter des informations à partir de la lecture d’un document).
Porter un regard critique et exercer un jugement (je suis capable de raisonner et argumenter, développer une activité intellectuelle autonome)

Tice : salle informatique -internet - vidéo projecteur

Bibliographie et sitographie :

http://www.debriefing.org/30774.html (à propos d’une exposition au mémorial de la Shoah sur le cinéma et la shoah)
http://television.telerama.fr/television/la-representation-des-camps-de-la-mort-de-1945-a-nos-jours,64864.php (article de François Ekchajzer du 29 mars 1012 dans télérama où les historiennes Annette Wieviorka, Sylvie Lindeperg et Ania Szczepanska évoquent 6 films sur la Shoah).
http://www.liberation.fr/culture/0101140106-wanda-jakubowska-memoire-de-birkenau-son-film-la-derniere-etape : article du journal Libération 7 avril 1995 à propos de la réalisatrice du film Wanda Jakubowska
Autre vidéo : la première selon F.Azouvi a évoqué les déportés mais sans citer les juifs, Les actualités françaises du 27 avril 1945 :
http://www.ina.fr/video/AFE86004428/les-actualites-francaises-edition-du-27-avril-1945.fr.html (voir à partir de 3 minutes)
F.Azouvi, le mythe du grand silence, Auschwitz, les Français, la mémoire, fayard, septembre 2012.

légende : Image extrait du film la dernière étape.

légende : Image extrait du film la dernière étape.

légende : Image extrait du film la dernière étape.

Les adresses des vidéos sont indiquées dans le document joint.