search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Qui était U Thant ? L’ONU pendant la guerre froide.

Qui était U Thant ? L’ONU pendant la guerre froide.

jeudi 15 mai 2014, par J-F Boyer webmestre

Cette activité propose une enquête sur un personnage un peu disparu des mémoires. Elle interroge aussi le rôle de l’enseignant et celui du web dans la transmission de connaissances.

La lecture du livre de Romuald Sciora et Annick Stevenson, Planète ONU m’a donné l’idée de construire une activité, sous la forme d’une enquête, sur un personnage aujourd’hui un peu disparu dans les mémoires, mais qui a eu un rôle dans la guerre froide et dans le développement de l’ONU : U Thant.

Suite à de nombreuses lectures liées à la mise en place dans ma pratique de classe de la "classe inversée", j’ai voulu tester l’apport du web, des documents choisis par l’enseignant et du cours de ce dernier dans l’acquisition des connaissances :
Lequel apporte le plus de savoirs : le web ou l’enseignant ? Et comment se construit la connaissance à partir des savoirs ?
Comment initier les élèves au merveilleux...marigot du web et leur apprendre à faire des choix, à réfléchir, à exercer ce fameux esprit critique ?

En définitive, cet exercice permet d’appréhender l’origine, l’organisation et le rôle de l’ONU notamment pendant la guerre froide.

Problématique : Qui était U THANT ? (problématique très simple).

Démarche : 2 h : dont - Question 1 puis correction apportée par les élèves (25 min) - Question 2 : recherche sur internet (1/2h) - Correction heure suivante et dernière partie : question 3.

Compétences :
C5.1/C5.2/C5.3 (voir la fiche)

Bibliographie :

R.Sciora, A,Stevenson, Planète ONU, les Nations Unies face aux défis du 21e siècle, Edition du tricorne, Le Monde Diplomatique, Genève, 2009.

L’activité d’apprentissage est réalisée sur deux heures. Elle passe comme une lettre à la poste...et effectivement les élèves confirment le rôle de transmission de l’enseignant, son rôle de facilitateur dans la compréhension et finalement que le web est bien complexe (ouf !).