search

Accueil > Enseigner > Enseignement Moral et Civique > Défense nationale > Education à la défense et à la sécurité – ECJS 1ère

Education à la défense et à la sécurité – ECJS 1ère

Séquence : des notions de défense et sécurité à leur mise en oeuvre.

dimanche 25 mai 2014, par Cécile De Joie

Séquence réalisée par Cécile De Joie et Pauline Rameau, professeurs au lycée des Chaumes, à Avallon. Année scolaire 2013/2014.

Le programme officiel prévoit de traiter obligatoirement le thème « Sécurité – Défense » dans le cadre du parcours de citoyenneté. Afin d’impliquer davantage les élèves, nous avons choisi de travailler à partir d’images, et d’en faire présenter l’analyse par l’intermédiaire de l’application en ligne Thinglink. Cette application est également un réseau social, ce qui permet d’aborder également les questions de droits sur les images, ou encore l’identité numérique des élèves producteurs et diffuseurs d’informations.

Problématique :

Comprendre les notions de Défense et de sécurité et leur mise en œuvre à l’échelle nationale.

Démarche :

5 – 6 h ont été consacrées à cette séquence. Au lycée des Chaumes, l’ECJS est semestrialisée, quand cela est possible, dans les emplois du temps de classe. Cela permet plus de continuité, puisque nous voyons les élèves chaque semaine, et non pas tous les 15 jours.

Jalon 1 :

Jalon 2 :

A partir de ces documents, les élèves, par groupes de 4, réalisent un schéma heuristique, soit de la notion de défense, soit de la notion de sécurité. A cette étape, la définition de la notion de sécurité s’avère plus complexe pour les élèves.

  • Séances 3, 4 , 5 : A partir d’un portfolio mis à disposition dans l’ENT (Liberscol – espace groupe), les élèves, en binôme, choisissent une image. Ils en font l’analyse à partir d’une fiche de consigne. Puis, lorsqu’ils sont prêts, ils réalisent la présentation de cette analyse de façon interactive, avec Thinglink. Cet outil est très simple d’appropriation, pas de problème technique particulier, si ce n’est la nécessité de se créer un compte (possible par G+ ou facebook)
  • Séance 6 : Cette dernière séance est consacrée à l’évaluation. Suivant, les groupes, nous avons testé plusieurs formes : présentation orale avec vidéoprojecteur, ou consultation directe sur postes informatiques avec grille d’évaluation (Google doc possible pour plus d’anonymat). La présentation orale n’est pas forcément satisfaisante, car cela prend du temps, les élèves ne peuvent pas montrer les vidéos qu’ils ont choisi d’intégrer (pb de connexion). Quant à l’évaluation par les élèves, ils ont tendance à manquer d’objectivité et évaluer par affinités… Bien qu’il ait été suggéré aux élèves d’utiliser la fonction commentaire du réseau social Thinglink pour prolonger le travail en classe, ou suggérer des améliorations, cela a rarement été fait.

TICE/ activité TICE :

La réalisation de cette séquence nécessite l’accès à une salle informatique pour la moitié des séances. ENT. Thinglink.

Des exemples de réalisation d’élèves :

La gendarmerie européenne

L’OTAN

Une OPEX, la même image, deux interprétations :

En pièces jointes :

-  Fiche de travail élève – séances 1 et 2.
-  Fiche de travail pour l’analyse d’image.