Accueil  >  Enseigner avec le numérique > Raconter, décrire, expliquer : Apprenons à organiser nos idées (cartes conceptuelles, mindmapping)

Rubrique Enseigner avec le numérique

Raconter, décrire, expliquer : Apprenons à organiser nos idées (cartes conceptuelles, mindmapping)

Le 12 juin 2014 - Bernard Dalle-Rive, Cécile De Joie, Didier DOIX, Dimitri Langoureau, Gaëlle Charcosset, J-F Boyer webmestre, Mathieu Chartier, S. Pérot, Xavier Rat

Cet article présente le support de formation élaboré par le groupe des formateurs TICE de l’académie de Dijon concernant les cartes mentales. Stages de formation continue 2013/2014 ayant eu lieu dans les 4 départements de l’Académie de Dijon.
Equivalent au contenu mis à disposition des stagiaires dans l’espace P@irformance.

Présentation générale

Les programmes mettent en avant plusieurs capacités appelant à la rédaction de textes pour raconter, décrire, expliquer, caractériser. Ce sont des démarches inhérentes au raisonnement historique et/ou géographique.
Le vadémécum des capacités détaille les attentes en fin de 5e et en fin de 3e :
- raconter : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Competence_5/46/3/Vade-mecum_HGEC_RACONTER_198463.pdf
- décrire : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Competence_5/45/3/Vade-mecum_HGEC_Decrire_198453.pdf
- expliquer : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Competence_5/45/5/Vade-mecum_HGEC_expliquer_198455.pdf
Il reste difficile pour les élèves d’organiser et de hiérarchiser leurs propos.
- cela passe par l’élaboration d’un brouillon qui, s’il est construit selon une forme linéaire, ne tiendra pas compte d’une démarche intellectuelle loin d’être aussi linéaire ;
- lors de l’analyse d’un ou de plusieurs documents, les informations sont souvent paraphrasées, en suivant l’ordre dans lequel elles ont été relevées.
De même, la mémorisation des connaissances (factuelles, notionnelles, etc.) nécessite de leur donner du sens, de les structurer, voire pour les élèves qui disposent d’une mémoire visuelle de les représenter, etc.

Ces représentations peuvent être diverses et s’apparentent à deux types qui ont tous les deux leur intérêt :
- la carte conceptuelle (ou schéma conceptuel) permet de relier des éléments par des flèches qui vont prendre un sens. La construction peut donc se faire tous azimuts d’amont en aval, ou d’aval en amont et des interrelations entre les idées peuvent se développer ; ce mode de représentation sera donc particulièrement approprié pour expliquer, étudier les liens de causalité
- la carte mentale (ou carte heuristique ou mindmap en anglais) se construit sous la forme d’une arborescence : une idée unique se divise en plusieurs branches qui admettent à leur tour des sous-branches, etc. ; ce mode de représentation permet d’organiser ses idées et de les hiérarchiser. Il peut donc être utilisé pour décrire, caractériser, voire raconter et expliquer. Une initiation à la carte mentale peut être aussi utilisée pour l’apprentissage à la prise de note.

Les cartes conceptuelles et mentales, pourquoi faire ?
La réalisation de cartes conceptuelles ou mentales peut intervenir au cours d’activités variées :
- lors d’un brainstorming, différentes idées sont inscrites, en demandant aux élèves à quelle idée déjà présente au tableau ils apparentent la leur ;
- une carte mentale guide le travail préalable de rédaction : au lieu d’un questionnement linéaire, les élèves disposent leurs réponses en sous-branches d’une carte mentale ;
- en tâche complexe, la carte mentale peut servir d’aide différenciée, en proposant plus ou moins de branches d’informations ;
- lors d’un travail de rédaction, les élèves sont invités à faire une carte mentale librement ;
- proposer la démarche inverse ; depuis un document écrit, demander à ce que le texte soit transformé en carte mentale pour montrer aux élèves que la construction de l’arborescence et la structuration des paragraphes se correspondent (document étudié, ou lors d’une correction, ce qui permettra aussi d’ajouter d’autres idées, manquantes, ou en croisant avec d’autres documents).

La plus-value du numérique
Les cartes peuvent être réalisées sur papier.
Cependant :
- une contrainte physique se présente : les bords de la feuille peuvent vite être atteints en fonction de la richesse de l’arborescence ou des relations, de la taille des écritures, etc. Un savant montage de plusieurs feuilles est alors nécessaire ;
- la réalisation sur support numérique permet de gagner du temps si des versions différentes sont données aux élèves (sur support papier ou en fichier) (différenciation) ou pour faire une correction au tableau (ne pas retracer la disposition au tableau) ;
- le numérique facilite une production collaborative ;
- des ressources enrichies peuvent alimenter la carte : photographies, liens hypertextes ;
- le numérique permet le partage des productions des élèves, la comparaison de plusieurs d’entre elles lors d’une correction.

Les applications disponibles

Il ne s’agit ici que de quelques outils. Une liste plus complète est proposée à cette adresse (dernière mise à jour août 2013) : http://www.informationtamers.com/WikIT/index.php?title=Free_mind_mapping_%28and_related_types%29_software

Prise en main

Tutoriel popplet

Tutoriel Xmind
http://www.youtube.com/watch?v=rlBqgEEYLy4 (avec l’accent québécois !)

Quelques propositions de séquences pédagogiques

- Site de l’académie de Besançon, diverses propositions : http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/spip.php?article737&var_recherche=cartes%20mentales#ancre_3g
- Site Kanaga, Cédric Ridel, cartes mentales réalisées par des élèves de 6e en éducation civique : http://kanaga.ridel.org/?p=2650
- Site de l’académie de Dijon, plusieurs propositions pour le niveau 4e : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article553 et http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article612
- Sur la Première guerre mondiale, par Patrick Marques (ancien programme 3e) http://prezi.com/_ok2rz1kikgz/premiere-guerre-mondiale-world-war-i/
- Site de l’académie de Paris :
* travail sur la composition en 2nde et analyse/explication de documents en Tle : http://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-11/deux_propositions_lycee_carte_heuristique.pdf avec documents annexes : http://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-11/analyser_sujet_deplie.pdf et http://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-11/nouvelle_frontiere_fin.pdf
* En classe de 1ère, sur la Grande Guerre : http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_301485/utiliser-une-carte-heuristique
- Site Histoire en cours (Jérôme Dorilleau), les cartes mentales réalisées par ses élèves sur les différents chapitres du programme de 3e : http://histoirencours.fr/blog/?p=3123

Pour aller plus loin

- Site de l’agence des usages TICE, Les cartes heuristiques : pourquoi et par qui ? : http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/les-cartes-heuristiques-pourquoi-et-pour-qui-65.htm
- Site Eduscol numérique, usages des cartes mentales dans l’enseignement secondaire et universitaire : http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/juin-2013/usages-cartes-mentales-enseignement
- Site Formation 3.0, Étudiez à l’université avec des cartes mentales et conceptuelles : http://format30.com/2013/03/04/etudier-a-luniversite-cartes-mentales-et-conceptuelles/
- Site du CDDP de l’Ariège, atelier cartes mentales, proposant une analyse des apports de la carte mentale et un comparatif de 4 solutions logicielles et applications en ligne : http://www.cndp.fr/crdp-toulouse/spip.php?article22276
- Tumblr de Caroline Tambareau (alias Mila Sainte-Anne) sur les cartes mentales, première ébauche pour expliquer ce que sont les 3QOCP : http://personnalmmp.tumblr.com/post/75817933772/premiere-ebauche-pour-expliquer-ce-que-sont-les
- Site du CRDP de Besançon, apprendre à apprendre avec les cartes mentales : http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=1943
- Site Enseignement et recherche scientifique de la fédération Wallonie-Bruxelles, collaborer avec les cartes heuristiques : http://www.enseignement.be/index.php?page=26405&navi=3192 (voir notamment les liens proposés)
- Site du lycée Marc Bloch, Bischheim, des exemples de cartes mentales (une vingtaine) : http://secondelmb.free.fr/edc1/aides/excm.pdf
- Site d’Olivier Legrand :
* court article renvoyant sur une carte mentale résumant les usages, les intérêts de la carte mentale ainsi que les logiciels et applications permettant de les réaliser : http://www.formateurduweb.fr/construire-une-carte-heuristique/
* renvoi à plusieurs vidéos réalisées dans le cadre de l’atelier conférences du CNED sur le mindmapping : démarche et usages de la carte heuristique : http://www.formateurduweb.fr/conference-sur-le-mindmapping-la-demarche-et-les-usages/

Jean-François Boyer, Gaelle.Charcosset, Mathieu Chartier, Cécile De Joie, Didier Doix, Jean-Christophe Jost, Dimitri Langoureau, Gael Perron, Sylvain Pérot et Xavier Rat.

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Restez informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon