Accueil  >  Fabricarto - Numérique en HG > Construire des cours interactifs avec la plateforme ChallengeU

Rubrique Outils numériques : ENT, TNI, BYOD, tablettes

Construire des cours interactifs avec la plateforme ChallengeU

Le 14 juin 2015 - J-F Boyer webmestre

ChallengeU est une plateforme Québécoise gratuite qui permet de construire des activités numériques créant des interactions entre les élèves et avec les enseignants.

La possibilité d’utiliser des outils nomades comme les smartphones ou les tablettes m’a incité à chercher une plateforme numérique gratuite. J’avais repéré l’année dernière Didacti mais j’étais resté sur ma faim, faute d’une ergonomie intuitive.

Surprise, en janvier 2015, je retourne sur le site pour découvrir un nouveau nom ChallengeU et surtout un usage intuitif aisé. ChallengeU permet de construire des cours où les élèves peuvent répondre de manière individuelle et l’enseignant construire des cours et des activités et apporter des commentaires aux travaux des élèves.

Cet article propose quelques éléments sur ChallengeU mais aussi des remarques sur son usage. Il s’agissait pour moi d’expérimenter cette plateforme avant une généralisation l’année prochaine. 

Adresse du site : 

http://challengeu.com/

Intérêts du site :

  • Avec ChallengeU, on peut préparer intégralement un cours dans la plateforme d’autant plus facilement que le site est en langue française. Il est organisé par des collègues Québécois. 
  • Il est donc possible de proposer des documents variés (textes, adresses internet, photos, vidéos...). Pour chaque document, les questions peuvent aller du QCM à un texte long où l’élève peut écrire plusieurs dizaines de phrases. On peut aussi imposer un minimum de mots. 
  • L’élève peut apporter des réponses et l’enseignant peut commenter son travail. Ainsi, l’élève peut, par exemple, modifier son travail, l’améliorer. L’enseignant apporte une aide individualisée. Dans un tableau, on retrouve la liste des questions et le nom des élèves. Il suffit de cliquer sur la question 5, par exemple, pour voir les réponses de chaque élève et apporter des commentaires. On peut aussi cliquer sur l’étoile de la question 4 de l’élève x. 
  • L’élève peut aussi créer des activités qui seront évaluées (avec ou sans note) par l’enseignant. 
  • La plateforme est accessible depuis des smartphones, tablettes et ordinateurs (format HTML5). 
  • Votre travail reste le votre mais peut être partagé. Vous pouvez donc dupliquer le travail d’autres collèges. 
  • Le compte twitter (@ChallengeU_Fr ) et facebook permet de poser et recevoir des réponses et aides facilement. Il m’est arrivé de converser (par Hangout) avec Pierre Gagnon, l’un des responsables de la plateforme. Bref, le site est canadien, les créateurs sont de l’autre côté de l’Atlantique, mais le monde est petit avec...le web.
  • L’inscription est simple : l’élève doit avoir un mail pour s’inscrire et se créer un mot de passe. Ensuite, il recherche le nom de son professeur pour se connecter à son compte. Enfin, il s’abonne au groupe (celui de sa classe, créé par le professeur) et ainsi suivre les activités proposées. L’enseignant peut aussi suivre les activités réalisées par l’élève. 
  • Chaque activité et cours peut recevoir des tags : par exemple 3e, mondialisation etc...Cela facilite la recherche d’activités.
  • Depuis le mois d’avril dernier, il est possible de placer des activités, mais aussi des cours. 
  • Il existe une version payante : les collègues de ChallengeU créent une base avec vos classes. Cela évite aux élèves de devoir s’inscrire...Personnellement, j’utilise la version gratuite et même mes élèves de 6e se sont inscrit sans problème... Avec la version payante vous avez accès à des parcours découvertes d’activités....
  • Enfin, des nouveautés doivent venir à la rentrée...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En résumé :

Ci-dessous, une vidéo proposée par ChallengeU qui explique la plateforme. (source : http://www.challengeu.com/education ).

Usages pédagogiques : 

En 6e : 

 

 

Paraison-Bogota, habiter la ville : le travail a été réalisé par binome. Les élèves se sont inscrits et ont réalisé les activités au fur et à mesure, à leur rythme. Une heure a été consacrée pour réprendre collectivement certaines compétences et connaissances qui n’avaient pas été bien réalisées par une majorité d’élèves. Le croquis a été réalisé sur feuille puis photographié (à l’aide des téléphones ) et inséré dans la réponse comme le permet ChallengeU. 

En 4e :

  • Un cours sur la liberté ( construit par l’enseignant).
  • Un autotest sur Napoléon. 
  • Les élèves de 4e ont construit une activité sur les événements clef de la Révolution Française. Je voulais voir si les élèves pouvaient construire seuls une activité. C’est le cas pour tous...sauf pour trois élèves sur 45 qui n’ont pas totalement réalisé le travail... A revoir pour l’année prochaine.

En 3e : 

  • Berlin pendant la Guerre Froide (pour construire un texte cohérent)
  • La fin de la Guerre Froide.
  • La vie démocratique en France (activités sur les institutions en France et l’Europe). Il s’agissait d’un devoir maison. Les commentaires permettent de modifier certaines réponses si l’élève retourne sur son travail...ce qui n’est pas une habitude.

 

Un petit bilan : 

  • Les élèves de 6e n’ont eu aucune peine à utiliser la plateforme. L’expérience a été plus courte pour cette classe. par contre, les élèves de 4e ont utilisé de manière plus continue ChallengeU. La répétition de son usage facilite sa prise en main. L’année prochaine, l’outil sera la base de l’usage des tablettes pour mes élèves de 5e. 
  • L’outil permet de dynamiser le cours et de l’individualiser puisque chacun avance à son rythme et reçoit des commentaires le soir par l’enseignant. Attention, je ne dors pas dans ma classe ; je suis avec eux et je les aide. Mais, le soir il est facile en quelques minutes de regarder où ils en sont et de faire un petit bilan pour reprendre le lendemain un point qui ne semble pas bien réalisé par un nombre important d’élèves. Le feedback est individuel ou collectif. 
  • La construction du cours est aisée.
  • Les élèves ne retournent pas toujours modifier leurs travaux. Ce n’est pas une habitude. Ce qui est fait est fait ! Comme on le voit certaines attitudes sont à changer. 

 

 

J’attends avec impatience les tablettes pour les futurs élèves de 5e !!!!

 

 

 

 

Voir en ligne : Site ChallengeU

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Restez informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon