search

Accueil > Se documenter > Bourgogne > La photothèque > Le monument aux morts, quai Gambetta, à Chalon-sur-Saône

Le monument aux morts, quai Gambetta, à Chalon-sur-Saône

jeudi 18 septembre 2008, par F. Lefeuvre


Le 1er novembre 1926 est inauguré, quai Gambetta, le monument érigé pour honorer la mémoire des enfants de Chalon-sur-Saône morts pour la patrie : la construction du monument a été confiée au sculpteur Alfred Rochette puis à l’entrepreneur Georges Granger.
Sur le monument, les noms des grandes zones de combat de la Première Guerre mondiale apparaissent : de la mer du Nord aux Vosges, en passant par les Dardanelles. Les soldats chalonnais envoyés au combat entre 1914 et 1918 ont été présents sur tous les fronts. Et beaucoup d’entre eux n’en sont pas revenus : plus de mille noms sont gravés dans la pierre du monument aux morts rien que pour le premier conflit mondial.
La date du 1er novembre a été choisie à la place du 11 novembre, date anniversaire de l’Armistice franco-allemand, pour bien montrer que c’étaient d’abord les morts qui étaient honorés au-delà de l’idée de victoire d’un camp sur un autre.
D’ailleurs aucun défilé militaire n’a eu lieu le 1er novembre 1926 mais une lente procession a traversé le centre de la ville : derrière les anciens combattants, le maire accompagné par les représentants de la municipalité, les autorités départementales suivies par les autorités régionales, des milliers de Chalonnais, émus, silencieux, recueillis...
 

Franck LEFEUVRE (Lycée Pontus-de-Tyard, Chalon-sur-Saône), février 2007.

Source : Le Journal de Saône-et-Loire, novembre 1926.