search

Accueil > Enseigner > Géographie > Les puissances > Fondements et limites de la puissance chinoise.

Fondements et limites de la puissance chinoise.

Documents récents et séance de Terminale

jeudi 27 mai 2010, par F.Hojlo

Place dans les programmes :

Tale S :

III – L’Asie orientale ; 3 – Une aire de puissance en expansion.

Tale ES et L :

II – Les 3 grandes aires de puissances dans le monde ; 3 – L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion.

Tale STG :

II – Pôles et aires de puissance ; B – Sujet d’étude au choix : la Chine.

 

Démarche :

Les documents proposés viennent compléter et actualiser ceux du manuel. L’objectif est d’identifier les fondements et les limites de la puissance de la Chine.

Seule cette problématique est donnée aux élèves : pas de questionnaire précis, car il leur est demandé de lister et classer les éléments de réponse, en donnant dans la mesure du possible des exemples.

Ce travail peut être placé en début de séquence : il s’agit alors d’une étude de cas. On retrouvera en effet les principaux fondements et les principales limites aussi bien à l’échelle de la Chine que de l’Asie orientale. On peut aussi faire le choix de placer ce travail en approfondissement (après une étude globale de l’Asie orientale et avant l’étude de la mégalopole japonaise).

 

Sources :

Divers extraits d’articles du Monde.

Photographies extraites du site « cliophoto » et du site du photographe professionnel Edward Burtynsky.

Les références exactes sont précisées en pièce jointe.

Et pour approfondir, un article de Pierre Gentelle, "La Chine : interrogations sur un avenir" : http://cybergeo.revues.org/index23015.html

 

En pièces jointes :

Les documents proposés aux élèves.

Des pistes pour la synthèse.