search

Accueil > Enseigner > Enseignement Moral et Civique > La sécurité et les risques majeurs > Entrée par une situation problème : l’étude EGRIAN sur les risques de crues de (...)

Entrée par une situation problème : l’étude EGRIAN sur les risques de crues de la Loire dans l’agglomération de Nevers

Séquence en éducation civique sur la sécurité (5e)

jeudi 4 juin 2009, par Lionel Lacoux

Cette séquence, qui s’inspire des nouveaux programmes, cherche à montrer aux élèves quels sont les acteurs qui interviennent dans la sécurité des personnes et des biens avant, pendant et après.

J’ai donc utilisé l’exemple de l’étude EGRIAN, dont le site internet est particulièrement complet, ainsi que la crue de novembre 2008 qui a occasionné l’évacuation de 60 familles de Fourchambault.
La séquence est articulé autour de quatre temps forts :
1. Les dangers liés à la Loire (2 heures)
Réalisée en salle informatique, cette séance de recherche permet aux élèves de se familiariser avec le site EGRIAN. L’objectif est de mettre en place un historique des crues de la Loire avec certaines dates qui leur sont familières (la crue de 1907 étant inscrite sur le pont).
La deuxième heure est consacrée à la correction ainsi qu’à la rédaction par les élèves leur trace écrite.

2. L’étude EGRIAN(1 heure)
Les élèves travaillent à partir de documents issus de la lettre n°3 de l’étude EGRIAN. Ils présentent l’étude et ses objectifs, puis à travers deux exemples, voient les risques d’exposition de la population. La trace écrite est réalisée en fin d’heure collectivement.
3. L’exemple de la crue de novembre 2008 (1 heure)
A travers l’exemple de la dernière crue, on met en place les acteurs qui interviennent dans la sécurité des personnes (dans les documents : mairie, armée auquel on ajoute les acteurs plus classiques comme les pompiers, la police, la gendarmerie et la DDE).

4. La réalisation d’un schéma sur la sécurité (1 heure).
Il s’agit de montrer aux élèves les acteurs de la sécurité et leur articulation. On réalise un schéma de synthèse, appelé KIFEKOI en intégrant les collectivités territoriales, l’Etat, le protection civile et Veolia (citée dans les documents par rapport à novembre 2008).
Cette séquence est aussi l’occasion de réaliser une fiche métier sur un métier de la sécurité afin de remplir un tableau (6e heure).

Je vous joins aussi mon évaluation qui reprenait le même raisonnement mais appliqué à l’usine AZF de Toulouse et au PPI.