search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Enseigner la Ve République en TSTMG : La Ve République après De (...)

Enseigner la Ve République en TSTMG : La Ve République après De Gaulle

mercredi 17 juin 2015, par D. Langoureau

 Seule la séance TICE est présentée ici, mais les enseignants peuvent se reporter à l’ensemble de la séquence (avec le sujet d’étude traité) à la fois pour mieux situer la séance au sein de la séquence, mais aussi pour « piocher » des idées pour leur propre cours. Le manuel est utilisé en classe est le Hatier.

Activité et objectifs :

Il s’agit, en utilisant une application en ligne (frise-chrono), de remplir une frise chronologique de la Ve République  : les Présidents et les premiers ministres sont à classer en deux couleurs (rouge pour la gauche et bleu pour la droite : il faut bien entendu dire aux élèves que ces deux couleurs permettent une simplification qui ne rend pas compte de la réalité et de la complexité des alliances entre les partis politiques ; le centre est bien souvent allié à la droite mais pas toujours et les Verts ne sont pas toujours dans la majorité de gauche, ils appartiennent parfois à l’opposition, et que dire sur ce sujet du PCF, qui sort du gouvernement quand Mitterrand enclenche la rigueur ?). Pour compléter cette frise, les élèves utilisent des vidéos tirées du Site-TV et d’INA-Jalons (Eduthèque).

Vidéos utilisées :
1981, l’alternance (Site TV) :
http://www.lesite.tv/videotheque/1002.0002.00-1981-lalternance

1986-88, la première cohabitation (INA Jalons) :
http://fresques.ina.fr/jalons/liste/recherche/cohabitation/s#sort/-pertinence-/direction/DESC/page/1/size/10

La Ve République, mode d’emploi : le Président de la République (Site TV) :
http://www.lesite.tv/videotheque/0924.0001.00-le-president-de-la-republique


Les élèves remplissent la frise en salle informatique, mais, en même temps, ils l’analysent progressivement en répondant à des questions simples.
Les notions dégagées sont les suivantes : alternance en 1981, cohabitation en 1986-88, passage du septennat au quinquennat pour supprimer toute possibilité de cohabitation.

Problématique :
Comment évoluent nos institutions après De Gaulle ?

Démarche :
Il s’agit d’un travail d’élèves en autonomie en salle informatique : les élèves lisent des extraits vidéos courts pour remplir leur frise en ligne. Deux tutoriels permettent de maîtriser rapidement frise-chrono (une heure suffit, mais, en fonction du niveau des classes, il peut être utile de poursuivre lors d’une deuxième heure). Les réponses aux questions permettent aux élèves de dépasser le simple dessin de la frise et de passer à un niveau supérieur : c’est celui de l’analyse, de l’interprétation de la frise remplie.

TICE : usage de la salle informatique pour la séance (au maximum 1 H 30) et correction en classe avec un PC branché sur le réseau et un vidéo-projecteur (durée 30 minutes).

Bilan :
La séance fonctionne bien : le gros avantage est la mise en activité des élèves qui s’approprient par eux-mêmes les connaissances de base du programme. Le professeur passe dans les rangs et corrige-oriente au besoin.
Frise chrono est un outil très facile d’utilisation : en 15 minutes, un élève maîtrise plus ou moins l’outil ; un professeur connaît toutes les subtilités de l’application en 30 minutes-1 heure au maximum.

Deux subtilités à connaître sur frise-chrono :

1-frise-chrono enregistre la frise des élèves par défaut dans téléchargements ou dans Mes Documents (en donnant un nom codé au fichier) ; si le fichier n’est pas déplacé, il sera inaccessible au professeur car rangé dans les données personnelles de l’élève. Si bien qu’il faut dire au départ aux élèves qu’ils pensent bien – à renommer leur fichier à leur nom et – à déplacer leur fichier dans un dossier partagé qui soit accessible au professeur en vue d’une correction et/ou d’une notation éventuelle. Ce fichier peut être déposé par exemple dans l’espace groupe de l’ENT Liberscol, dans un dossier prévu à cet effet.

2-pour rouvrir les frises des élèves, il existe deux possibilités :
- soit on enregistre la frise en format image (.jpg ou .pdf)


- ou en format simple (.bin) ou interactif (particulièrement intéressant lors de la correction en classe, ce format permet d’incliner la frise en avant ou en arrière : en avant, on voit la stabilité du régime avant 1981, en arrière, on voit bien l’instabilité entre 1986 et 2002 puis le passage du septennat au quinquennat).

Mais, si le format image permet de stocker les frises des élèves sur une clé, en revanche, les deux autres formats ne permettent de rouvrir la frise que sur Internet. Donc, si on veut corriger en classe avec une frise interactive, il faut avoir dans la classe un PC branché sur le réseau.