search

Accueil > Enseigner > Géographie > Les espaces productifs en France > Shanghai à la maison !

Shanghai à la maison !

samedi 9 mai 2020, par J-F Boyer webmestre, Yolaine Bohy

L’article propose un travail réalisable à la maison sur Shanghai pour construire un pont entre deux chapitres : les espaces de production et la métropolisation en STMG. Les élèves doivent réaliser trois tâches.

Yolaine :

Durant le confinement, j’ai élaboré ce travail qui pourrait peut-être rendre service à des collègues de Stmg. Je me suis appuyée sur le manuel de 1e série technologique (Hachette, programme ).
C’est une analyse de documents qui traite de la ville de Shanghai, avec une volonté de faire un pont avec le thème 2 sur les espaces de la production et le thème 1 sur la métropolisation, deux chapitres de l’année, importants en terminale ensuite. Elle répond aux souhaits institutionnels de revenir sur des points vus pendant l’année scolaire et ainsi les consolider.
L’intérêt pour les élèves est de travailler sur des documents très actuels, avec de petits points numériques (vidéos, audio) accessibles avec leur portable.
L’objectif est qu’ils travaillent l’écrit comme attendu lors des E3C : questions multiples, confrontation de documents. En revanche, j’ai tenu à maintenir un certain niveau d’exigence en les amenant à confronter parfois plusieurs documents et en demandant une synthèse organisée. L’élève est moins en difficulté puisqu’il n’a qu’à reprendre parmi les illustrations et les notions qu’il a relevé dans les questions.
La difficulté est l’aridité de cet exercice d’analyse et de rédaction (écrite). Idées pour adapter :
 ils enregistrent leurs réponses en audio et les envoient par l’ENT
 ils réalisent seulement un tableau avec notions/illustrations (chiffre, citation, localisation).
Je reste aussi joignable par fil de discussion sur l’ENT pour adapter selon le niveau des élèves : ils font cette activité en 3h donc peuvent en classe virtuelle demander des précisions. J’avais corrigé les questions avec eux avant la synthèse, pour qu’ils ne se démotivent pas sur cette 2e étape.
C’est donc une activité un peu transversale qui peut être traitée lorsque l’enseignant le souhaite, ce qui peut être utile sur cette fin d’année chaotique.

J-François :

L’intérêt didactique de ce travail repose sur trois tâches variées (intéressant pour la différenciation) :
-  Une tâche simple (une pratique depuis le collège avec un à trois documents) car réclamant de lire et de relever des informations dans un document ou plusieurs documents (La nature des documents sont variés).
-  Une recherche documentaire pour préciser un point avec l’aide d’un outil comme un smartphone et un moteur de recherche. Cela suppose de maîtriser l’intérêt des sites et leurs pertinences.
-  Une tâche découpée puisqu’il est demandé d’écrire une synthèse pour répondre à une question ouverte mais avec un plan proposé et faisant suite aux différentes questions, organisées elles-mêmes dans des thématiques.

Je précise que la nomination tâche simple, découpée et complexe n’a rien de péjoratif ou réducteur. Il s’agit d’un choix didactique proposé par des chercheurs et des enseignants depuis une bonne dizaine d’années (voir les travaux de Bernard Rey et Vincent Carette par exemple) pour varier l’activité des élèves.
Ces trois tâches sont réalisables à la maison puisqu’elles réclament de maîtriser des compétences (lire, relever, identifier des informations importantes, écrire de manière argumentée) vues depuis le collège. La difficulté peut être dans le vocabulaire des documents, les connaissances idoines sur le sujet, l’idée de penser à construire des liens avec des chapitres du programme déjà vu et la volonté de réaliser ce travail (motivation !).

Cette tâche est donc jouable à la maison en sachant que l’enseignant est susceptible d’apporter une aide en répondant par exemple à des questions ou en proposant une classe virtuelle où des commentaires qui peuvent être apportés sur la leçon et sur les différentes questions (notamment la méthodologie).

PS : Pour des raisons de droits (les documents provenant d’un manuel), les pages ont été barrées d’une ligne rouge. Ils donnent un aperçu des supports possibles.