search

Accueil > Enseigner > Histoire > Le Moyen-Âge-la Renaissance > Les débuts de l’islam à partir de la Grande mosquée des Omeyyades de (...)

Les débuts de l’islam à partir de la Grande mosquée des Omeyyades de Damas

mardi 21 septembre 2010, par Gaëlle Charcosset

Séquence programmée sur quatre à cinq heures, en 5e (nouveaux programmes). Les documents cités et non présents sur les fiches sont extraits du manuel Magnard 5e paru en 2010.

 

La Grande mosquée des Omeyyades de Damas sert de fil directeur pour l’ensemble de la séquence. Le questionnement est organisé en trois temps :

- après avoir localisé Damas et mis en évidence (rappel du programme de 6e) que cette ville se situe dans l’empire byzantin au VIIe siècle, on se questionne sur la présence d’une mosquée dans cette ville dès le VIIIe siècle. Pour répondre à cette question, les conquêtes arabes sont étudiées, en utilisant deux récits différents, l’un chrétien, l’autre musulman, tous deux postérieurs aux événements, de la bataille de Yarmouk. Le questionnement écrit est poursuivi par une recherche des raisons des divergences entre les deux textes. Se pose ensuite la question de la situation des non musulmans dans l’espace conquis. Le maintien du mausolée de saint Jean-Baptiste à la Grande mosquée des Omeyyades permet d’évoquer le respect des autres religions (voir fichier joint Fiche de consignes 1).

- dans un second temps, on interroge l’architecture de la Grande mosquée, et globalement de toutes les mosquées, pour étudier les débuts de l’islam : un plan (extrait de Lelivrescolaire.fr) proche de celui de la maison de Muhammad à Médine, donc qui est Muhammad, comment est-il connu ? ; par le récit du professeur, ajout de ce que l’on sait par d’autres sources que les siras et les hadiths, ce qui permet d’évoquer l’hégire, puis les paroles de la révélation. L’écriture du Coran est étudiée par un texte, certes compliqué, vu en classe, mais qui met en évidence qu’ils ont été sélectionnés après la mort de Muhammad, sous l’autorité des califes, en répondant à des critères (deux témoins) et parfois des textes sont détruits. Les obligations des musulmans présentes dans le Coran sont vues, avant tout avec la mosquée pour la prière, plus rapidement pour les autres. (voir fichier joint Fiche de consignes 2).

- dans un troisième temps, la mosquée permet d’évoquer la civilisation qui se met en place, l’Islam : après une recherche sur l’étymologie de plusieurs mots de la langue française, on s’interroge sur les apports de la civilisation arabo-musulmane (Islam). La Grande mosquée est présentée comme lieu de vie, d’éducation et de rencontres de connaissances scientifiques, puis sont étudiés les alentours de la mosquée, la vie à Damas. Les différences culturelles à l’intérieur de l’Islam sont rapidement évoquées à travers une sélection de photographies de mosquées d’espaces variés. (voir fichier joint Fiche de consignes 2).

 

La trace écrite est progressivement construite sous la forme de résumés rédigés, et en complétant une fiche constituée d’une carte et d’une frise chronologique (voir fichier joint Carte-frise). Cette dernière fait l’objet d’un point de rappel méthodologique sur sa construction (savoir calculer l’échelle d’une frise, savoir placer des événements et périodes en fonction de celle-ci). Le choix a été fait de représenter les conquêtes et le monde musulman à l’époque omeyyade ; cela entraîne d’indiquer dans la légende, dernière rubrique (les empires voisins), royaume franc puis empire carolingien (le califat omeyyade se termine en 750, l’empire carolingien est postérieur).

 

Documents annexes :

- photographies de la Grande mosquée des Omeyyades sur le site Clio-photo (http://cliophoto.clionautes.org/index.php?/category/251) voir notamment les photos de la cour, de la fontaine, de la salle de prière

- La mosquée de Damas, reconstitution 3D de l’évolution de la mosquée, site de Qantara : http://www.qantara-med.org/qantara4/public/show_video.php?vi_flv=mosquee_damas_FR&lang=fr ; la même vidéo, avec le signalement des périodes de construction a été trouvée sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=gmNk81ooUKk&feature=related