search

Accueil > Enseigner > Histoire > XVIIe siècle-1815 > Traiter les traites négrières et l’esclavage en 4e avec une carte (...)

Traiter les traites négrières et l’esclavage en 4e avec une carte mentale

mardi 20 septembre 2011, par Gaëlle Charcosset

Ce chapitre organisé autour la capacité "raconter la capture, le trajet et le travail forcé d’un groupe d’esclaves" paraît approprié pour aborder en début d’année l’organisation des idées. Par ailleurs, la logique de traitement de ce sujet a déjà été employée (mais en étant guidée) lors du chapitre sur Regards sur l’Afrique avec la traite transsaharienne en 5e.

 Problématique : Comment des Africains deviennent-ils des esclaves travaillant dans des plantations aux Amériques ?

Objectifs méthode :

  • savoir extraire des informations de documents de nature diverse
  • savoir classer ses informations par une familiarisation avec la carte mentale
  • savoir rédiger un texte organisé à partir des informations classées
  • savoir faire une recherche sur internet sur un sujet précis.

Socle commun :

  • C1 - Ecrire - Rédiger un texte bref [...]
  • C4 - 4.3. - Utiliser les fonctions principales d’un outil de recherche sur le web (moteur de recherche, annuaire)
  • C5 - Lire et utiliser différents langages

 Préalables :

  • l’organisation d’un texte argumenté est progressivement abordée avec les élèves. Ils ont vu en 5e que l’organisation formelle du texte suit l’organisation des idées et que des connecteurs permettent la liaison entre les paragraphes. Cet apprentissage s’est fait à partir de consignes guidant l’ordre des idées. Il s’agit dans le cadre de l’année de 4e de les inviter progressivement à savoir organiser leurs idées eux-mêmes. La carte mentale est un outil qui peut les guider dans cette étape, elle est introduite lors de cette séquence.
  • L’exercice peut être mené sur papier, ou sur informatique, selon les possibilités de l’établissement et l’organisation du temps de travail, entre la classe et le travail personnel. Il existe un logiciel gratuit Freeplane (qui remplace Freemind), dont la prise en main est assez intuitive. Des établissements ont doté doté du logiciel Inspiration 8, très intuitif également. Il existe enfin des sites internet permettant de faire et de partager des cartes mentales en ligne.

Déroulement de la séquence :

  1. Les élèves répondent aux questions en reproduisant la carte mentale sur leur cahier (une double page d’un cahier grand format suffit si les réponses ne sont pas rédigées) ou complètent le fichier si la séance se déroule en salle informatique. Ils remplacent les questions par les réponses (sauf pour les 5 grandes questions) .
  2. Organisation des idées. Les élèves numérotent les branches de la carte mentale pour trouver un ordre logique de traitement, ici la traite de sa définition à son déroulement puis les conditions de vie aux Amériques.
  3. Enfin, ils rédigent un texte suivant l’ordre qu’ils ont déterminé et répondant aux exigences formelles d’un texte organisé. Une liste de mots a utiliser peut être imposée (traite, négrier, plantation, commandeur, code noir).

En documents joints, la liste des documents nécessaires et la carte mentale (version distribuée aux élèves) en fichiers .pdf et .mm (ouverture dans Freeplane).