Accueil  >  Enseigner > EPI 5e : Simulation globale autour du Moyen-Age

Rubrique Enseignements pluridisciplinaires, Accompagnement personnalisé

EPI 5e : Simulation globale autour du Moyen-Age

Le 18 février 2016 - Corvaisier Bernard

EPI - Simulation globale autour du Moyen-Âge.

Disciplines / Intervenant : Lettres, Histoire, Education musicale et Documentation

Organisation pratique : Durée : 1 trimestre soit 18 heures ; Coanimation 6 heures sur les 18 heures avec le professeur de musique.

Thème : Culture et création artistiques ou Information, communication, citoyenneté

Parties du programme d’histoire abordées :
Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XIe-XVe siècles)
L’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes
L’émergence d’une nouvelle société urbaine

Parties du programme de Lettres :
- Avec autrui : familles, amis, réseaux
- Découvrir diverses formes, dramatiques et narratives, de la représentation des relations avec autrui ;
- Comprendre la complexité́ de ces relations, des attachements et des tensions qui sont figurés dans les textes, en mesurer les enjeux
- Imaginer des univers nouveaux
- Découvrir des textes et des images relevant de différents genres et proposant la représentation de mondes imaginaires, utopiques ou merveilleux ;
- Etre capable de percevoir la cohérence de ces univers imaginaires ;
- Apprécier le pouvoir de reconfiguration de l’imagination et s’interroger sur ce que ces textes et images apportent à notre perception de la réalité.

Parties du programme d’éducation aux média et à l’information
- Distingue les sources d’information, s’interroger sur la validité et sur la fiabilité d’une information, son degré de pertinence.
- S’entraîner à distinguer une information scientifique vulgarisée d’une information pseudo-scientifique grâce à des indices textuels ou paratextuels.

Parties du programme d’éducation musicale
- Définir les caractéristiques musicales d’un projet puis en assurer la mise en œuvre en mobilisant les ressources adaptées.
- Définir les caractéristiques musicales expressives d’un projet puis en assurer la mise en œuvre.
- Réaliser des projets musicaux dans un cadre collectif (classe) en petit groupe ou individuellement.
- Interpréter un projet devant d’autres élèves et présenter les choix artistiques effectués.
- Tenir sa partie dans un contexte polyphonique.
- Répertoire de projets relevant d’esthétiques diverses (chanson actuelle, du patrimoine, non occidental air d’opéra, de comédie musicale, mélodie, etc.)

Compétences du socle commun :
Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer
- produire des messages à l’oral et à l’écrit
- en respectant les conventions des deux modes
- en montrant un raisonnement construit
- en utilisant un vocabulaire spécifique
- Questionner des documents, les présenter, les exploiter
- Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps
Domaine 2 :
- Mobilisation de ressources diverses dans le cadre d’une production finale.
Domaine 3 :
- Manifester sa sensibilité personnelle dans l’échange ouvert et argumenté avec d’autres points de vue.
Domaine 5 : Les représentations du monde et de l’activité humaine
- Exercer sa créativité par des pratiques individuelles ou collectives (...écriture de fiction)
- Construire des repères temporels mettant en lien des acteurs, des événements, des lieux.

Simulation globale - Au coeur du Moyen-Âge. Réalisation d’une histoire alternative (tâche complexe)

La simulation globale « Meurtre à l’Abbaye de Tournus en 1200 » est une « histoire alternative », c’est à dire une histoire divergente par rapport aux faits réels sans pour autant divaguer. Dans cette histoire alternative, le problème central des élèves réside dans le maintien d’un cadre réaliste. C’est l’impératif exigé. Ils trouveront ce cadre réaliste dans les cours d’histoire-géographie.
Cette uchronie ne doit pas être une pure fantaisie où seule l’imagination de l’auteur sert de limite.
La simulation globale se fixe un triple objectif :
- tester le cadre historique médiéval afin que les élèves produisent des textes réalistes ;
- produire des textes de nature différente (récit, lettre, sermon....) ;
- jouer en situation les personnages dans différents lieux : dans la crypte et la nef de l’abbaye de Tournus, devant le portail et dans la nef de l’abbaye de Vézelay, dans les rues de Provins.

L’intrigue soumise aux élèves de 5ème.
Le fragment de Tournus
« Nous sommes en l’an 1200. L’abbaye de Tournus regroupe 24 moines et accueille les reliques de Saint Philibert. Elle est dirigée par l’abbé Saint Ardian.
Mais hier à l’heure des vêpres nous avons réalisé que le Moine Augustin n’était pas venu chanter à l’office. Pourtant tout le monde se souvient l’avoir vu à l’office de Tierce (heures à voir avec le cadran solaire de l’hôtel dieu de Tournus)
En descendant dans la crypte nous avons découvert son corps mort. »

LA SIMULATION EN ACTE
- Les lieux thèmes : Construire un "lieu-thème" consiste à entraîner les élèves sur un lieu qui fonctionne comme un milieu et comme un thème : ici une seigneurie rurale – celle de Brancion située à 5 km de notre collège ; trois abbayes, l’abbaye bénédictine de Tournus, celle de Cluny (ordre de Cluny) et enfin celle de Vézelay (ordre bénédictin) et la ville marchande de Provins, un des centres du commerce des foires de Champagne au Moyen-Âge. Cette étape initiale permet d’introduire une première pratique discursive : la description. Pour décrire, les élèves vont devoir identifier, nommer les éléments constitutifs du monde, les localiser, les quantifier et enfin les qualifier.
- Les identités fictives : Construire des identités fictives, c’est amener les élèves à se glisser dans la peau d’un personnage qu’ils vont incarner, et auquel ils vont donner une âme. Les apprenants doivent faire vivre cette identité. L’identification des personnages se fait en 3 temps : l’identification administrative (âge, nationalité, situation de famille, profession ...), l’identification biographique (le passé des personnages), le portrait (traits de caractère, physique, etc.),
Cette étape permet d’introduire une deuxième grande opération discursive : le récit, ici, le récit de vie.

JPEG - 68.6 ko
Personnages

- Les interactions : Les élèves vont être amenés à donner une épaisseur historique, géographique et sociologique aux différents lieux et au contexte de cette année 1200. Ils vont aussi imaginer les relations entre les personnages ainsi que leur rôle dans le décor. Cette étape est l’occasion de la mise en place de jeux de rôles.

La grille d’évaluation de la simulation globale :

JPEG - 77.1 ko
Grille d’évaluation

La présentation du projet réalisé au 1er trimestre 2015 au collège David NIEPCE à Sennecey-le-Grand (Saône-et-Loire)

Voir en ligne : Interview de Bernard Corvaisier dans le Café Pédagogique

juillet 2016 :

Rien pour ce mois

juin 2016 | août 2016

Restez informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon