search

Accueil > Enseigner > Histoire > XIXe siècle-1914 > “Exercer son esprit critique” : la statue dʼEugène Schneider “La (...)

“Exercer son esprit critique” : la statue dʼEugène Schneider “La reconnaissance” dʼAntoine Chapu, inaugurée en 1879.

mardi 5 juillet 2011, par C.Sauge

 Un exemple pour “exercer son esprit critique” en classe de quatrième

Thème 1 de la troisième partie du programme : le XIXème siècle, lʼAge industriel
 
Dans le cadre dʼune étude au choix sur lʼindustrialisation : un entrepreneur et son 
entreprise au XIXème s., les relations entre patrons et ouvriers peuvent être étudiées dans le cadre des bouleversements sociaux.
 
Ce thème, sʼil est abordé à partir de lʼexemple des Schneider au Creusot est propice à lʼexercice de lʼesprit critique.
 
Exemple possible  : la statue dʼEugène Schneider “La reconnaissance” dʼAntoine Chapu, inaugurée en 1879.
 
 
La statue présente deux interprétations possibles :
 
1°) la signification officielle du discours dʼinauguration : 
Du haut du piedestal, souriante et candide
Femme, apprends à ton fils à n’avoir pour égide
Que le nom de celui qui fut un novateur,
Un héros, un génie, à tous un bienfaiteur.
 
2°) la signification populaire : 
 
"Vois, mon fils, c’est l’homme qui a pris ta chemise..."
 
 
 
Elle permet dʼaborder de nombreux aspects du paternalisme, tout en développant lʼesprit critique.
 
Les documents possibles sont nombreux et disponibles sur le site dʼhistoire géographie de lʼacadémie de Dijon :