search

Accueil > Enseigner > Géographie > Développement durable, ressources et énergies > La sécurité : le cas de la sécurité nucléaire (exemple de Belleville-sur-Loire (...)

La sécurité : le cas de la sécurité nucléaire (exemple de Belleville-sur-Loire et Fessenheim) avec édugéo

Aborder le risque nucléaire avec Edugéo et Quantum Gis.

lundi 13 février 2012, par J-F Boyer webmestre, Mathieu Chartier

L’idée qui a servi de point de départ est de Jackie Pouzin, professeur au lycée Vadepied dans l’académie de Nantes. Vous pouvez retrouver son projet ainsi que bien d’autres fiches didactiques sur Edugéo et Quantum Gis à partir de ce lien.
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1301932095719/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=PEDA

Avec Edugéo il est possible de réaliser une séance sur le risque nucléaire en France. Cet article propose deux activités, l’une en classe de 5e avec l’exemple de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le département du Cher, non loin de la Nièvre. L’autre article, niveau seconde propose une étude autour de la centrale de Fessenheim en Alsace. 

J’ai réalisé la première proposition après que Mathieu Chartier ait montré au groupe de formateurs TICE le fonctionnement d’Edugéo. Cette séquence a été présentée lors du stage Edugéo en décembre 2011 au CDDP de Nevers. A cette occasion, avec Mathieu, nous avions expliqué le fonctionnement d’Edugéo et montré des séances possibles.

Proposition 1 :

Problématique : Comment est géré le risque nucléaire en France ?

Démarche : niveau 5e. Adaptable en 2e.

Il s’agit de la première partie de la séquence sur la sécurité et les risques majeurs ; la seconde est consacrée au plan de prévention des risques au collège. Cette séance est réalisée sur 2h en salle informatique. Il est utile que cette salle possède un vidéo projecteur pour faciliter la correction ou une aide pour la classe. 

1 Une centrale nucléaire : Belleville-sur-Loire. (prévention-acteurs-le territoire)

Edugéo (cartographie) et géoclip/Insee

2 Un plan d’urgence pour les centrales, adapté ? (mesures en cas de crise – acteurs – territoire)

Edugéo (Cartographie et module croquis)

3 Une mise en perspective.

Tchernobyl –Fukushima-France

Capacités/compétences/socle commun : 

Localiser – décrire – expliquer - porter un regard critique -

Je sais utiliser un outil de simulation ; construire un croquis.

TICE : Edugéo - vidéoprojecteur pour la dernière partie

Bibliographie et sitographie : 

voir les adresses dans le fichier joint

 Proposition 2 :

Quelles pourraient être les conséquences d’un accident nucléaire en France ? Le cas particulier de la centrale de Fessenheim.

Est-il possible de mettre les élèves en position d’acteur en imaginant une situation de crise ?

Cette démarche s’appuie sur un scénario tiré d’un récent incident survenu à la centrale de Fessenheim. L’idée est de se projeter dans l’éventualité d’une crise dont les élèves deviennent les acteurs.

Déroulement :

1h : Mise en place du scénario, explication des conditions locales de la centrale.

Formation d’équipes de 2 à 3 élèves, début du travail sur ordinateur, prise en main éventuellement Edugéo

Production d’un schéma fonctionnel simple de la centrale, mise en avant des contraintes de celles-ci.

Décision d’évacuer le périmètre prévu par le PPR(10km). (Edugéo)

1h : Aggravation de la situation,

Évacuation cette fois-ci dans un rayon de 20km (cf : Fukushima),

Répartition du travail entre groupes, chacun planche sur un espace d’évacuation critique. (ex : Colmar, Mulhouse, Rhin…). Déterminer des axes prioritaires, trouver des lieux pour accueillir les gens, localisation des aérodromes…

1h : Chaque groupe présente son travail en diaporama sous la forme d’un ou plusieurs croquis argumentés à l’oral. Quels choix ont été opérés par l’équipe ?

Le professeur complète au fur et à mesure avec des vues réalisées à l’aide de Quantum gis qui permettent d’enrichir, d’appuyer les options des élèves.

Ce travail est à envisager plutôt dans une logique d’accompagnement personnalisé. L’objectif est de faire manipuler Edugeo voir Quantum Gis par les élèves. La séquence s’envisage donc avec un effectif réduit d’une quinzaine d’élèves.

On peut aussi adopter la démarche en classe entière dans une logique plus magistrale ou il est plus difficile d’impliquer les élèves dans le scénario.

Intégration dans le programme de seconde :

« Les espaces exposés aux risques majeurs »

« L’enjeu énergétique »

Quelques capacités et méthodes visées :

Changer d’échelle et mettre en relation,

employer les ressources numériques et Edugéo en particulier,

développer l’expression cartographique, orale et son sens critique.

Pour ma part, l’expérimentation de ce scénario s’est avérée positive. Les élèves "se prennent bien au jeu" et ont envie de poursuivre le travail sur la durée. Indéniablement, l’actualité récente permet aussi d’accrocher la classe sur ce sujet. Un temps de débat s’est avéré nécessaire au moment du bilan final. Beaucoup de questions survenaient de la part des élèves aussi bien sur l’aspect risques que sur les énergies pour demain. Edugéo comme Quantum Gis permettent une démarche géographique aboutie. Le principal bémol est sans doute le temps de préparation nécessaire qui est assez conséquent... Mais ces problématiques sont passionnantes !