search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Torture et guerre d’Algérie ; le récit dans l’enseignement de l’histoire.

Torture et guerre d’Algérie ; le récit dans l’enseignement de l’histoire.

mercredi 13 janvier 2010, par F.Hojlo

Proposition de séance (3ème ou Tale) sur la torture pendant la guerre d’Algérie, utilisant trois types de récits complémentaires : récit du témoin, récit de l’historien et récit du professeur.



La séance a été réalisée avec une classe de terminale, mais peut sans doute être adaptée aux classes de 3ème.

Il s’agit d’articuler la séance autour de trois types de récits (disponibles en téléchargement au format pdf) afin de faire le point sur la guerre d’Algérie, en insistant sur le problème de la torture.

La séance s’est déroulée ainsi :

* 1er récit du professeur, qui contextualise le récit du témoin ;

* récit du témoin, Bachir Boumaza, composé d’extraits d’un ouvrage publié en 1959 aux Editions de Minuits, La Gangrène ;

* récit de l’historien, Pierre Vidal-Naquet, composé d’un extrait de son ouvrage La torture dans la République, publié pour la première fois en 1972 aux Editions de Minuit ;

* 2nd récit du professeur, qui complète l’analyse du témoignage (en particulier sur les évènements de 1945) et conclut par la fin de la guerre.

D’autres déroulements peuvent être suivis ; on peut notamment débuter la séance par le récit du témoin pour mieux éveiller l’attention des élèves.
L’essentiel reste l’articulation entre les récits, qui doit à la fois donner toute sa force au témoignage, permettre la réflexion sur la torture mais aussi sur la valeur du témoignage, sans oublier les faits à transmettre nécessairement aux élèves.

Pour une analyse de la place du récit dans l’enseignement de l’histoire, voir le travail de M. Deleplace, disponible à l’adresse suivante :
http://www.ihtp.cnrs.fr/historiographie/sites/historiographie/IMG/pdf/Deleplace_Le_recit_comme_acces_a_la_connaissance_historique-2.pdf