Accueil  >  Enseigner  >  Histoire > Histoire des arts : les artistes et Hiroshima (l’homme d’Hiroshima de Jean Lurçat, Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima de Krysztof Penderecki Enola Gay d’OMD)

Rubrique Histoire des Arts

Histoire des arts : les artistes et Hiroshima (l’homme d’Hiroshima de Jean Lurçat, Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima de Krysztof Penderecki Enola Gay d’OMD)

Le 26 mars 2012 - B.Devoucoux
Cet article propose une séance en Histoire des Arts autour du thème « les artistes et Hiroshima ». Ce travail a été, en partie, mené en lien avec le cours d’éducation musicale.
Niveau – place dans la programmation :
 Classe de 3ème
 Séquence : la Seconde Guerre mondiale
 Séance : le bilan du conflit
Domaines artistiques :
 Arts visuels : l’homme d’Hiroshima de Jean Lurçat
 Arts du son : Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima de Krysztof Penderecki
Enola Gay d’OMD
Problématiques possibles :
 Comment les artistes dénoncent-ils l’utilisation de l’arme atomique ?
 Une oeuvre d’art peut-elle servir le devoir de mémoire ?
Démarche : (séance d’une heure)
La séance commence par la lecture et l’analyse d’un témoignage sur le bombardement d’Hiroshima.
A partir de ce texte, les élèves identifient les conséquences (humaines et matérielles) du bombardement. Le travail se poursuit par la mise en relation de ce témoignage avec des oeuvres d’art. Il s’agit, pour les élèves, de confronter des oeuvres artistiques à un événement historique.
Socle commun/ compétences :
compétence 5 « la culture humaniste »
 Lire et employer différents langages
 Avoir des connaissances relevant de la culture artistique
 Identifier des liens entre des oeuvres d’art pour mieux les comprendre
Bilan :
Le travail sur le témoignage du Dr Hachiya n’a présenté aucune difficulté. Le lien entre ce témoignage et les oeuvres d’art a été plus ou moins évident. La confrontation entre le texte et l’oeuvre de Penderecki (bien que déjà étudiée en éducation musicale) a été plus compliquée pour les élèves. Il est difficile pour certains de « mettre des images » sur une oeuvre sonore. Le document étant relativement long (environ 10mn), il est possible de sélectionner des morceaux où l’on peut faire identifier facilement l’explosion, le bruit des sirènes, des cris…
novembre 2014 :

Rien pour ce mois

octobre 2014 | décembre 2014

Restez informé

Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Histoire géographie Dijon
  • Twitter histoire-géographie académie de Dijon
  • Scoop it ! histoire-géographie académie de Dijon