search

Accueil > Enseigner > Géographie > Habiter > Habiter un espace périurbain, le cas de Maurepas avec Edugéo.

Habiter un espace périurbain, le cas de Maurepas avec Edugéo.

Proposition d’évaluation d’un croquis numérique par compétences en Lycée ou au Collège.

jeudi 27 août 2015, par Mathieu Chartier

L’idée : La ville de Maurepas est située dans les Yvelines, à une trentaine de kilomètres de Paris. Elle a été construite sous l’impulsion du Schéma directeur d’Aménagement et d’Urbanisme de 1965, en même temps que quatre autres villes nouvelles en région parisienne. A l’occasion de recherches documentaires sur la périurbanisation, j’ai découvert une publication de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de l’Ile-de-France très documentée. Mon objectif était de trouver un support qui me permette de construire un croquis sur les territoires périurbains. Le récit de Marie dessine des pistes de réponses pour comprendre « pourquoi vivre autour des villes ? ». J’ai sélectionné des passages de ce texte qui constituent le document central de mon évaluation. Ce support est disponible en bas de la page.

Maurepas 1980 Ressource principale : Agir, Habiter dans le périurbain, Les Cahiers de l’IAU îdF, n° 161 - février 2012 http://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/edition/habiter-dans-le-periurbain.html , « Récit de vie d’une habitante du Bois de Maurepas », p58-59 du document pdf, Lucile Mettetal (IAU île-de-France), Xavier Desjardins (Université Paris I Panthéon-Sorbonne). Les auteurs proposent un des témoignages recueilli pour leur travail sur « L’habiter périurbain face à l’enjeu énergétique ».

Démarche : Cet exercice est prévu pour évaluer les élèves sur la réalisation d’un croquis. Il peut être facilement adapté comme un travail semi guidé en salle informatique ou autonome à la maison.

Objectifs : en partant des compétences du socle commun, http://eduscol.education.fr/cid58268/vade-mecum-des-capacites-en-histoire-geographie-education-civique.html,  je souhaite évaluer ma classe sur l’étude d’un texte puis, à partir des informations qu’ils en tireront, la construction d’un croquis. Du fait que l’exercice dure une heure, les grandes parties de la légende sont données dans le fichier Edugéo (.crq).

Partie du programme de géographie de première dans laquelle le sujet s’insère :
Thème 2 – Aménager et développer le territoire français
Question – La France en villes
Aménager les villes : réduire les fractures sociales et spatiales
« Il s’agit de montrer que la ville et le processus d’étalement urbain sécrètent des différentiations spatiales et sociales. (…) On pourra prendre appui sur un ou plusieurs exemples d’agglomérations pour décrire la spécialisation fonctionnelle des espaces et les forts contrastes socio-spatiaux qui accompagnent l’étalement urbain : concentration du tertiaire supérieur et gentrification au centre, déprise économique et difficultés sociales de certains quartiers, multiplication des lotissements de la périurbanisation de plus en plus éloignée. » Pour ce faire, en partant du témoignage de Marie, les élèves doivent apporter des réponses et un croquis dont le fond définie et étudie la périurbanisation tout en la nuançant. Le témoignage est nourri du projet personnel et des représentations de l’habitante de Maurepas. Les élèves doivent en tenir compte.

Progression : j’envisage la mise en œuvre progressive du croquis ou du schéma dans la continuité du travail des professeurs du collège et de la seconde. Le programme du chapitre nous y invite explicitement : « L’étude débouche sur la construction de croquis : distribution et dynamiques de la population ; (...). Elle se prête aussi particulièrement bien à la réalisation de schémas (...). » En milieu d’année de première, on peut raisonnablement penser qu’un élève doit pouvoir élaborer la majeure partie d’un croquis.

Piste de correction à partir d’extraits de la définition des territoires périurbains de géoconfluences.
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/periurbain
« La définition de périurbain pose problème car elle met en jeu la nature même du phénomène que l’on entend mesurer.
D’un point de vue morphologique, (…) il s’agit de la partie non-agglomérée des aires urbaines. L’étalement urbain s’y effectue non pas en nappe mais en nébuleuse avec des pleins et des vides.
Du point de vue fonctionnel, le périurbain entretient un lien fort avec le pôle urbain. Une commune périurbaine au sens de l’INSEE voit au moins 40 % de sa population résidente ayant un emploi travailler dans le ou les pôles urbains ou dans les communes attirées par celui-ci. L’espace périurbain fonctionne avec une intense mobilité pendulaire domicile-travail, reposant en large partie sur l’automobile.
Les formes d’habitat et d’activités y sont diversifiées. (…)
Plusieurs critiques sont faites du périurbain : critiques socio-politiques (déficit en espaces publics, choix de l’entre-soi), esthétique (uniformité de la construction pavillonnaire), économique (coût de la dépendance automobile pour les particuliers et de la desserte en réseaux pour la collectivité) ou encore environnemental (consommation d’espaces agricoles). (…) »
La critique d’une certaine homogénéité sociale peut être soulevée. La carte ci-dessous est tirée des documents d’urbanisme qui ont permis l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de Maurepas. http://www.maurepas.fr/index.php/Le-PLU?idpage=597 La mobilisation des ZUP et ZUS dans édugéo, onglet "données", "zones de gestion" permet de montrer les contrastes sociaux-économiques.

Croquis Maurepas

Définition attendue du périurbain proposée aux élèves dans leur cours est : "Partie non-agglomérée des aires urbaines, l’étalement urbain s’effectue en nébuleuse avec des pleins et des vides, en continuité ou pas de la ville principale.
Du point de vue fonctionnel, ses habitants entretiennent un lien fort avec le pôle urbain. (Travail, commerces, loisirs...)
" Assez complexe pour être apprise, celle-ci peut être remobilisée avec le texte et les cartes d’Edugéo.

L’apport d’Edugéo  : ce mini SIG en ligne, gratuit via Eduthèque , offre une interface et des outils très complets pour construire un croquis. Si les élèves utilisent régulièrement cette ressource, ils n’éprouveront pas de difficultés majeures lors d’un exercice en autonomie ou d’une évaluation comme dans le cas présent. Le professeur peut récupérer les productions sur un dossier commun en ligne sur l’intranet de l’établissement. L’évaluation numérique permet de contourner les difficultés de lisibilité de certaines écritures ou la médiocre qualité graphique de certains croquis. Le travail à main levée reste cependant incontournable. L’élève doit également opérer des choix dans les données géographiques disponibles. Il est encouragé à développer un raisonnement multiscalaire. (quartier, ville de Maurepas, Paris, sud-ouest de l’Ile-de-France)

Maurepas, logements sociaux

Ouvertures possibles : repérer un espace pavillonnaire diffus puis, à l’aide de schémas urbanistiques simples, proposés notamment sur le site de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France (http://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/edition/habiter-dans-le-periurbain.html ), élaborer un plan de densification possible.
Travailler la compétence "mettre en récit une situation géographique" ; Poursuivez le texte en imaginant votre propre installation au Bois de Maurepas… (motifs, attraits…) et en tenant compte des nouvelles aménités qu’offre aujourd’hui cette ville.

Ou encore, partir des représentations des élèves sur leurs propres quartiers puisque nombre d’entre-eux vivent dans le périurbain.

Ressource complémentaire :

Dans la revue d’urbanisme Articulo, « Ville nouvelle, quarante ans après. Les pionniers vieillissants de Maurepas », 2009.
https://articulo.revues.org/1350

Pour aller plus loin, l’image géoréférencée de Maurepas en 1971 au format tif calée sur la carte contemporaine à partir des données IGN. Le fichier doit être ouvert avec un SIG tel que Quantum Gis ou avec un logiciel gratuit simple, par exemple IGN Map. (http://ignmap.ign.fr/ ). Celui-ci étant très volumineux, il n’a pu être téléversé sur cette page. Sur demande au webmaster du site académique, je peux le fournir sans difficulté.