search

Accueil > Enseigner > Géographie > Métropoles, Métropolisation > La géographie urbaine dans le programme de 4e (2016)

La géographie urbaine dans le programme de 4e (2016)

samedi 2 avril 2016, par Alice Gaffard

Il s’agit de présenter un ensemble de réflexions sur le nouveau programme, puis des pistes de mise en œuvre, notamment d’études de cas.

Que disent les programmes ?

Thème 1 : L’urbanisation du monde.
Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.

Démarches et contenus :
- Les nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que la mondialisation provoque.
- Quelques-uns des problèmes qu’elle pose
- Les principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place.
- La connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et les différences que cela créé entre villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit, Liverpool...).

Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.

Questions de programmation....

L’urbanisation du monde est présentée comme thème 1. Il s’agit donc de partir des effets de la mondialisation sur les territoires. Cependant les flux et les pôles de la mondialisation sont étudiés dans le thème 3 : “Mers et Océans un monde maritimisé”. Est-ce pertinent d’aborder les flux après leurs conséquences ? Pourquoi pas : exposer d’abord les effets et en expliquer les causes par la suite. Ou bien inverser les thèmes....

Introduction au programme : “Les équipes de professeurs peuvent organiser leur progression librement, même s’il est préférable d’aborder en début d’année les thèmes 1 de chaque partie du programme.”

Comment alors traiter cette question ? Deux possibilités :
1 - Deux parties distinctes :
- Une première partie déductive : en partant d’exemples généraux de paysages urbains les élèves comprennent les formes d’organisation urbaine (banlieue pavillonnaire, quartier des affaires, périphérie de grands ensembles, centres anciens, zones d’activités (industrielles ou tertiaires...), quartiers “gentrifiés”, quartier d’habitat spontané...)
- Une deuxième partie inductive : deux études de cas traitent de l’inégale connexion des villes aux réseaux de la mondialisation et de ses conséquences.
• Espaces et paysages de l’urbanisation
• Des villes inégalement connectées

2 - Une seule partie avec deux études de cas qui traitent à la fois des paysages urbains et des formes d’organisation urbaine, ainsi que de l’inégale connexion aux réseaux de la mondialisation. La mise en perspective permet d’aborder d’autres villes et paysages urbains. Ce choix présente a priori la possibilité de gagner du temps, à condition de choisir judicieusement les villes. Mais peut se révéler complexe à mettre en œuvre.

Retrouvez des pistes pour deux études de cas sur ce site :
- Detroit, une shrinking city : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article865
- Istanbul : http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article866