search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > 11 novembre 1918 et le traité de Versailles

11 novembre 1918 et le traité de Versailles

lundi 12 octobre 2015, par J-F Boyer webmestre

Le 11 novembre 1918 en France et en Allemagne, une séance d’une heure en classe de 3e à partir d’une photo surprenante.

Cet article propose une activité d’une heure dans le cadre de la séquence sur la guerre 14-18. Elle est réalisée en classe de 3e en collège. Les consignes sont orientées vers deux compétences : raisonner, comprendre et analyser un document. Le sujet de la séance concerne le 11 novembre et le traité de Versailles. Cette séance s’intègre dans la troisième partie du cours : les conséquences de la guerre 14-18.

L’idée de cette séance trouve sa source dans le dernier ouvrage de l’historien Marc Ferro, L’aveuglement, une autre histoire de notre monde chez Tallandier, publié en septembre 2015. 

Une seule photo est dans cette ouvrage : celle d’une femme et de soldats heureux, le jour du 11 novembre 1918. Rien de surprenant, même s’il faut comprendre que tous les Français ne sont pas forcément dans la joie ce jour là : après tout, plus d’un million trois cent milles soldats sont morts, les veuves et les orphelins sont nombreux, de même que les blessés et les mutilés. 

Mais l’étonnement surgit aussi lorsqu’on apprend que cette joie est celle d’Allemands à Berlin. Les Allemands seraient-ils heureux d’avoir perdu la guerre ?

M. Ferro écrit : "Regardez bien cette jeune fille et la liesse qui l’entoure. Elle a été filmée le 11 novembre 1918 à Berlin. Comme tout le monde, elle a entendu que "les soldats reviennent invaincus des champs de bataille". Ce sont les termes du communiqué du haut commandement allemand. Comment pourrait-elle imaginer qu’à Rethondes, l’Allemagne vaincue a signé l’armistice de sa défaite, qu’elle a perdu la guerre, alors que le sol de la patrie est demeuré inviolé ? Les Allemands fêtent la fin de la guerre avec le même enthousiasme que les vainqueurs français à Paris, anglais à Londres et américains à New York. Quel ne sera pas le prix de cet aveuglement dès que les Allemands apprendront les clauses de l’armistice et celles du traité de Versailles, notamment l’article 231 qui déclare l’Allemagne responsable du déclenchement des hostilités. Les lendemains ne chanteront pas". 

Cette photo comme l’explique Marc Ferro vient d’une bobine qu’il a retrouvée en 1963. 

Le coeur de la séance est de faire réfléchir les élèves sur cette image ainsi que sur une carte des fronts et des pertes de l’Allemagne en 1918 (source le journal L’Illustration) et une photo de la liesse en France. "Se questionner, émettre des hypothèses, vérifier et justifier" seront les étapes du raisonnement et l’objectif principal. Bien sûr cela nécessite une analyse des documents et donc de présenter le document . 

Ces trois documents seront éclairés avec un extrait d’un documentaire de G.Trost de 2004. Des témoins allemands de l’époque et l’historien J-J Becker donnent du sens aux trois documents : le contexte de l’époque et les répercussions futures. La vidéo (8 minutes ) doit être visionnée et analysée en deux parties : la première pour répondre aux documents 1, 2 et 3 puis la seconde partie pour évoquer le traité et les conséquences de ce dernier.

https://www.youtube.com/watch?v=3r9X88D7lcw

Connaissances : 

Les conséquences de la guerre 14-18 ; armistice le 11 novembre 1918 et traité de Versailles le 28 juin 1919 (repères).

Une vidéo de cours a été donnée aux élèves sur les conséquences de la guerre avant la séance :

https://www.youtube.com/watch?v=MSQkJ-sSiBQ

Compétences : 

Raisonner

Analyser et comprendre un document

Pratiquer différents langages en histoire géographie (oral)

Sources : 

Marc Ferro, L’aveuglement, une autre histoire de notre monde, Tallandier, 2015.

Gabriel Trost, Le traité de Versailles, Documentaire, Arte, 2004.