search

Accueil > Enseigner > Histoire > XXe siècle- à nos jours > Chanter en France pendant la 2de Guerre mondiale

Chanter en France pendant la 2de Guerre mondiale

mercredi 9 mai 2018, par J-F Boyer webmestre

Emmanuel Menetrey propose une tâche différenciée ayant pour thème les chansons pendant la seconde guerre mondiale en France.

Présentation de l’activité

Cette série d’exercices s’inscrit dans le cadre du programme d’Histoire de la classe de 3ème, dans le chapitre consacré à la France pendant la 2de Guerre mondiale.
Elle peut servir de support à une activité en histoire des arts. On peut aussi envisager de l’utiliser comme élément d’évaluation en fin de chapitre.

Ces exercices s’organisent selon la logique de consignes différenciées, de la plus détaillée (consigne A) à la plus lapidaire (consigne C). Il s’agit d’étudier deux chansons caractéristiques de la période qui permettent une réflexion sur la notion d’œuvre « engagée » : Maréchal, nous voilà ! ainsi que La complainte du partisan.
Le travail d’analyse documentaire est complété par l’étude de deux chansons centrées sur les difficultés matérielles de la population, Élevons un porc et Elle a un stock. D’apparence anodine, voire triviale, ces deux textes peuvent conduire à une réflexion plus approfondie : s’agit-il d’un simple divertissement ou d’actes de propagande ?

Une activité complémentaire conduit à l’analyse d’une version détournée de Maréchal, nous voilà !

On pourrait imaginer, notamment dans le cadre d’un parcours d’histoire des arts, de compléter ces analyses par un travail sur des œuvres graphiques (affiches, portraits, dessins) qui permettrait d’effectuer des mises en relation et de déceler des oppositions sur le même modèle que celui suivi ici, autour des notions d’engagement et/ou de détournement.

Selon les classes, les situations pédagogiques ou les choix effectués, il est bien sûr possible de moduler cet ensemble d’activités (ne donner qu’un seul type de consigne, ne travailler que sur une chanson...).

Ces exercices ont été inspirés par le catalogue de l’exposition Chantons sous l’Occupation tenue au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation à Lyon (éd. Somogy éditions d’art, Paris, 2003 et Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation – Ville de Lyon, Lyon 2003).
Il est possible d’en consulter le dossier pédagogique à l’adresse suivante : http://www.chrd.lyon.fr/static/chrd/contenu/pdf/expositions/dossier chantons.pdf

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon édite également des fascicules intitulés Les grands fonds d’archives du CNRD. Son n°2 porte sur « la collection de partitions » du Centre (éditions Ville de Lyon/CHRD, 2003).

On peut aussi signaler l’ouvrage de Sylvain CHIMELLO, La Résistance en chantant, 1939-1945, éditions Autrement / France Bleu, Paris, 2004 (l’ouvrage est accompagné d’un CD).

Enfin, notamment dans la perspective d’une mise en relation avec des œuvres graphiques, on pourra utiliser l’ouvrage de Michel Wlassikoff et Philippe Delangle, Signes de la collaboration et de la Résistance, éditions Autrement / Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (ministère de la Défense), Paris, 2002.

Emannuel Menetrey